Participatif
ACCÈS PUBLIC
13 / 10 / 2015 | 5 vues
Rodolphe Helderlé / Journaliste
Articles : 3926
Inscrit(e) le 16 / 11 / 2007

Airbus Helicopters remet à plat le temps de travail des cadres et des non-cadres sur fond de travail dégradé

« Le modèle actuel pour les non-cadres, négocié en 2009 dans un contexte de forte croissance, n’est plus adapté et n’est plus compétitif », considère la direction d’Abus Helicopters dans le cadre du plan CARE (competitiveness agreement to reach excellence) qui vise « la réduction mécanique des heures excédentaires et des coûts associés ». Selon la direction, « l'alternance des semaines à 4 et 5 jours ne répond plus au besoin industriel actuel qui exige des périodes de fermeture plus large, régulière et moins coûteuse », « le coût trop élevé des horaires spéciaux », « les 2x8 utilisés de façon systématique malgré l’absence de besoins » ou encore « l’organisation du travail dégradée sur les semaines précédant et suivant les deux semaines de fermetures d’été » sont autant de points à renégocier. Concernant les cadres, l’idée est de revoir à la hausse un forfait à 211 jours sur fond d’une négociation simultanée sur la qualité de vie au travail et alors que la direction affirme souffrir du « présentéisme ».

Retrouvez une veille hebdomadaire enrichie avec >

Pas encore de commentaires