Ofi AM investissement responsable

 

Participatif
ACCÈS PUBLIC
08 / 01 / 2015 | 18 vues
Nadia Baouz / Membre
Articles : 1
Inscrit(e) le 08 / 01 / 2015

Quel avenir pour les informaticiens du GIE I-Caisse des Dépôts et Consignations ?

Le syndicat FO informatique CDC est en alerte depuis plusieurs semaines sur le devenir des missions, de la structure et donc, à terme, des  emplois.

En effet, afin de mieux organiser sa stratégie informatique, la Caisse des Dépôts envisage un projet dit DSI (direction du système informatique) comprenant 3 pôles :
  • les métiers,
  • la maîtrise d'ouvrage,
  • et le maître d'œuvre.
La partie dite « maître d'œuvre » étant l'entité des informaticiens basés dans un GIE nommé I-CDC. 

Le cactus du projet en question réside dans le flou qui entoure le sort réservé à la partie dite « maître d'œuvre », connue sous le nom de GIE I-CDC.

En effet, la Caisse des Dépôts fixe un délai de 18 mois à 2 ans pour préciser le positionnement dudit GIE I-CDC et l'inquiétude des salariés est palpable.

Selon la secrétaire Générale de la CDC, « le GIE I-CDC est le prestataire de référence de la CDC ».

Ne nous voilons pas la face, qui dit prestataire de référence aujourd'hui, pensera kleenex jetables demain... Il convient de savoir qu'à présent, le GIE ICDC dont il s'agit, subit une cadence soutenue d'externalisation de ses activités.

Le recours abusif à la sous-traitance est devenu une banalité et les préoccupations sont vives au regard des préoccupations engendrées, notamment par :
  • le recours excessif à la main d'œuvre extérieure, arbitrairement travestie sous le terme de forfait ;
  • le non respect délibéré des dispositifs issus de la loi Chapel relative au délit de marchandage ;
  • l'externalisation à outrance des pans entiers d'activités au profit des sociétés SSII et complices ;
  • le couvercle de plomb mis par la direction sur le rapport SECAFI des risques psychosociaux ;
  • l'isolement sur 18 mois à 2 ans, du GIE ICDC in house du projet de réorganisation DSI de la CDC.
Au rythme où vont les choses, il suffit d'un peu de bon sens et de lucidité pour conclure que d'ici deux ans, la messe sera dite pour le GIE I-CDC et son personnel, d'où les actions et signaux d'alarme du syndicat.

Nous considérons qu'il importe de battre le fer pendant qu'il est encore chaud. Conscients du rôle joué par la Caisse des Dépôts, via sa filiale Transdev dans le dossier de la SNCM, le syndicat FO s'interdit d'attendre les bras croisés une fatale échéance de deux ans.

C'est pourquoi nous invitons la Caisse des Dépôts à se déterminer au plus tôt en acceptant d'assumer un rôle d'employeur direct du GIE I-CDC et de son personnel dès à présent, sans attendre 18 mois à 2 ans.

Nous n'entendons pas laisser faire sans réagir et exigeons la transparence à une direction, à ce jour bien trop secrète quant à ses plans d’avenir.

Le silence de la CDC devient assourdissant sur les préoccupations liées à l'externalisation des pans entiers d'activités du GIE ICDC In House.

Il s'agit-là d'une vraie bombe à retardement pour l'avenir du personnel du GIE ICDC In House.
Pas encore de commentaires