Participatif
ACCÈS PUBLIC
13 / 12 / 2013 | 7 vues
Rodolphe Helderlé / Journaliste
Articles : 4107
Inscrit(e) le 16 / 11 / 2007

Quand le besoin d’une purge touche la tête de Veolia

Il y a plus de deux ans, Antoine Frérot, PDG de Veolia, lançait un plan de transformation de la division eau baptisé du doux nom d’Hellébore, une espèce végétale « employée autrefois en médecine comme purgatif ». Dans l'Antiquité, « on croyait les hellébores propres à guérir la folie », rapporte Wikipédia.

Mikado, Fitness, Shape, Be magic, Transform 2015 : mais où vont-ils trouver les noms des plans stratégiques ?
 – Abonnez-vous

Aujourd’hui, le besoin de purge touche la tête du groupe alors que l’ensemble des syndicats viennent d’adresser une motion de défiance à leur direction et réclament la démission de leur PDG, de celle du comité exécutif et du conseil d’administration.

Le scénario d'une cession de Veolia Eau en France au profit d'une activité renforcée à l'international est avancé par la CGT.
Pas encore de commentaires