Participatif
ACCÈS PUBLIC
02 / 09 / 2015 | 1 vue
Rodolphe Helderlé / Journaliste
Articles : 3955
Inscrit(e) le 16 / 11 / 2007

Préparer le choc des premiers licenciements contraints à la CCI Provence-Alpes-Côte d’Azur

La CFE-CGC du réseau consulaire signale que la CCI Provence-Alpes-Côte d’Azur a lancé un appel d’offres « au cœur de l'été » pour mettre en place au 1er octobre une cellule d’écoute psychologique à durée déterminée dans un contexte de PSE.

La période de volontariat pour les départs s’est achevée le 30 juin et ni les préretraites, ni les départs naturels ne permettent d’atteindre les objectifs de départs du plan d’emploi consulaire (PEC). Il va falloir passer par des licenciements contraints.

« Au contraire des entreprises du secteur privé pour lesquelles les plans sociaux sont partie intégrante des risques susceptibles de se produire, cette éventualité dans le réseau consulaire était jusqu’alors inenvisageable. L’annonce d’un plan de restructuration dans le réseau consulaire est de nature à provoquer un choc retentissant pour les salariés directement concernés mais également pour l’ensemble des salariés », prévient l’appel d’offres en guise d’éléments de contexte.

Retrouvez notre décryptage d'un appel d'offres qui optimise les coûts de la prestation tandis que dans le même contexte la CCI du Nord-Pas-de-Calais préfère, elle, opter pour du théâtre d’entreprise afin de faire passer la pilule.

Pas encore de commentaires