Participatif
ACCÈS PUBLIC
27 / 02 / 2023 | 99 vues
Audrey Danten / Abonné
Articles : 15
Inscrit(e) le 21 / 02 / 2022

VYV publie un livre blanc pour améliorer la prévoyance des actifs

Pour le Groupe VYV, l’amélioration de la couverture prévoyance des actifs est un impératif social. Ce sujet doit trouver sa place dans les débats sur la protection sociale, notamment dans le cadre des réformes des retraites et de la protection sociale des fonctionnaires en cours de préparation, comme le souhaitent 77% des Français.

 

On peut trouver la question complexe, technique, voire… austère. Il suffit pourtant de contempler le bilan dressé par ce livre blanc et le constat sans appel de l’état de la couverture prévoyance des actifs français, pour comprendre la nécessité d’engager une réflexion de fond et, plus que tout, l’urgence à proposer de véritables solutions.

 

Mais d’abord, le constat :
 

Selon l’étude Groupe VYV – Viavoice publiée en janvier dernier, 1 Français sur 2 se déclare « mal informé » en matière de prévoyance, et plus de la moitié des actifs ne connaît pas ses garanties en la matière.

 

Cela est d’autant plus préoccupant que les conséquences de ce manque d’information peuvent s’avérer dangereuses pour les personnes concernées et leurs familles : mal protégées, elles risquent d’importantes difficultés financières en cas de maladie grave ou d’accident. Qu’il s’agisse de maladie, de deuil, ou plus largement de tout accident de la vie, l’une des conditions à une reconstruction sereine est d’être en mesure de faire face à ses charges courantes !

 

Jusqu’à 90% de pertes de revenus

 

L’Observatoire de l’imprévoyance du Groupe VYV estime à 8,4 milliards d’euros par an les insuffisances de prestations prévoyance liées aux arrêts de travail, d’invalidité, de décès et d’aidance et met en lumière de profondes inégalités de traitement entre actifs. Si les salariés du secteur privé sont en général les mieux couverts, les cadres sont à ce jour les seuls actifs à bénéficier d’une couverture prévoyance complémentaire obligatoire !

 

Les fonctionnaires, les travailleurs non-salariés et les chômeurs peuvent quant à eux subir de très importants « trous de couverture ». A titre d’exemple, un fonctionnaire dépourvu de couverture prévoyance et mis à la retraite pour invalidité, peut perdre de 37 % à 90% de ses revenus nets, et cela… à vie !

 

Face à ce constat et dans un contexte où la succession des crises que nous traversons a mis en évidence les fragilités de notre société, les Français aspirent à de profonds changements. 80 % d’entre eux se déclarent favorables à ce que tous les actifs bénéficient d’une couverture prévoyance financée, au moins en partie, par leur employeur, et 77% estiment que la prévoyance devrait être intégrée aux débats sur la réforme des retraites.

 

Un livre blanc pour lancer les débats

 

Au terme de 18 mois de travaux, le Groupe VYV, en partenariat avec la FNATH, l’Association des accidentés de la vie, vient de publier un livre blanc pour éclairer sur les insuffisances et les enjeux de la prévoyance, mais aussi mettre au débat 25 propositions concrètes pour améliorer la couverture prévoyance des actifs.

 

Ces  propositions sont  regroupées autour de 3 axes :

- améliorer la couverture des actifs et son financement par les employeurs,

- sensibiliser et informer les actifs à leur couverture prévoyance,

- et réduire la fréquence et les impacts des risques 

 

Pour plus de détails:

 

Consulter le livre blanc « Améliorer la prévoyance des actifs, un impératif social »

Retrouver l’infographie Prévoyance des actifs

Pas encore de commentaires