Participatif
ACCÈS PUBLIC
19 / 11 / 2021 | 71 vues
Jean Meyronneinc / Membre
Articles : 159
Inscrit(e) le 29 / 05 / 2008

Perte de sens chez les agents du service public

Le collectif « Nos services publics », composé de fonctionnaires, contractuels et agents publics de différents secteurs, agents de la Sécurité sociale, impliqués dans la conception, l’évaluation et la mise en œuvre des politiques publiques, constate que le sens du service public tend à se déliter de plus en plus, du fait du manque de moyens, de modes de fonctionnement pesants, de déconnexion des décisions de l’intérêt des citoyens ou de l’absence de vision à long terme. Il entend faire entendre une autre voix dans les débats du moment à partir de ses propres observations et analyses. Le collectif considère qu’il y a urgence à défendre une autre vision du service public, construit avec les usagers et les agents publics, au service des citoyens et de l’intérêt général (*).

 

Si sa dernière publication, fruit d' une enquête menée sur internet de fin avril à fin août 2021 (**) auprès des agents des services publics sur le sens et la perte de sens dans leur travail, confirme le sentiment souvent exprimé par les  organisations syndicales de fonctionnaires, apportera une contribution intéressante dans les débats actuels. Plus de 4 500 réponses ont été recueillies, provenant de personnes de tous les âges, tous les statuts et tous les secteurs d’activité.
 

Principaux points à retenir
 

Un profond mal-être : 80 % des répondants sont touchés par un sentiment d’absurdité dans l'exercice de leur travail alors  que la grande majorité déclare avoir rejoint le service public pour servir l’intérêt général (68 % des sondés).


Les agents expliquent leur perte de sens par le manque de moyens, un défaut de vision, l’impression de servir un intérêt particulier plus que l'intérêt général, le poids de la structure ou de la hiérarchie ainsi que le manque de reconnaissance entre autres des motifs qui s’entrecroisent et se recoupent fréquemment.
 

Loin des idées reçues sur les motivations des fonctionnaires et de l’isolement parfois ressenti au quotidien, les réponses recueillies mettent en évidence un sentiment de perte de sens largement partagé, lié avant tout à l’incapacité des agents à mener à bien les missions de service public pour lesquelles ils se sont engagés.

 

Plus de 3 000 témoignages écrits ont été recueillis. La lecture de ces témoignages éclaire sur l’ampleur et la diversité des injonctions contradictoires auxquels les agents publics sont quotidiennement confrontés (**)

 

(*) Notre vision (nosservicespublics.fr).

(**) Plus de détails : Perte de sens (nosservicespublics.fr).

Pas encore de commentaires