Participatif
ACCÈS PUBLIC
14 / 02 / 2024 | 297 vues
Cgt Macif groupe / Membre
Articles : 68
Inscrit(e) le 10 / 04 / 2018

NAO 2024 à la MACIF : la CGT appelle les salariés à se mobiliser

Après une séance supplémentaire de négociation NAO jeudi 8 février 2024, l’employeur a mis ses dernières propositions sur la table.


Pour l’augmentation générale :
 

  • 3% pour les niveaux 2 (pas de nouveauté)
  • 2,25% contre 2% initialement pour les niveaux 2 à 7
  • Montant minimum d’augmentation de 1000€ contre 900€ initialement.
  • Application de l’AG sur la compensation financière pour les 51% de collègues à 90% (suite passage de 31h30 à 35h), ce qui représente… 62€ en moyenne, bruts et par… an ! 4 euros par mois nets, donc. Non ne riez pas !
  • Prime mobilité ou de transport: majoration à 200€ pour les salariés non éligibles au télétravail, cela reste à 150€ pour les autres.
  • Enveloppe de 1% pour les Augmentations individuelles (pas de changement).
     

Les propositions de la Direction relèvent de mesurettes “marchand de tapis” censées donner aux organisations syndicales une raison de signer, mais sont bien loin du compte des revendications de tous.

Se dira t-on que c'est mieux que rien ? 
 

  • quand nous lisons dans les rapports annuels accessibles à tous que les rémunérations des dirigeants de l’entreprise ont augmenté deprès de 26% sur 2 ans (2020 et 2022) ?
  • quand lors des vœux on salue notre travail mais qu’il en faut toujours plus et dans des conditions toujours plus dégradées ?
  • quand les jeunes embauchés eux-mêmes refusent de rester à la Macif parce que les salaires ne sont pas assez élevés et ne permettent pas de vivre correctement ?
     

La CGT défend depuis toujours l'idée que ceux qui créent la richesse doivent en avoir le juste retour et non des miettes.


Face à l’indécence des premières mesures proposées, la CGT a appelé à se mobiliser pendant la réunion de négociation du 8 février: nombre de salariés des services et PAP se sont mis en grève pour revendiquer de vraies augmentations de salaires. La CGT a de nouveau appelé les salariés à poursuivre la grève ce mardi 13 février de 1h à la journée et à se réunir sur les sites à partir de 14h pour discuter des suites à donner avec leurs élus en vue d’obtenir de réelles augmentations de salaire.

Pas encore de commentaires