Participatif
ACCÈS PUBLIC
15 / 09 / 2020 | 180 vues
Yannick Petit / Membre
Articles : 3
Inscrit(e) le 10 / 02 / 2020

Les stratégies de formation après les crises de 2020

Les différentes dispositions gouvernementales en faveur de la formation professionnelle et les conséquences induites (et inédites) imposées par la crise du covid-19 ont mené les entreprises à globalement revoir leur stratégie de formations. Les règles de financement ne sont plus les mêmes, le CPF et le FNE ont vu le jour, les formations se sont numérisées et, surtout, les besoins en matière de compétences ont subitement changé pour accompagner les changements du travail.
 

C’est pour comprendre ces mutations que nous avons décidé de mener une enquête nationale auprès des fonctions de RH sur « les effets des crises de 2020 sur les compétences et les stratégies de formation des entreprises ».

 

Pendant le confinement, nous avons constaté que la formation a été un moyen pour beaucoup de gens de positiver, de préparer la suite et de se projeter. Au-delà du développement des compétences, la formation aide les entreprises à traverser les crises. C’est une activité de continuité indispensable tant sur le plan économique que sur le plan social.

 

  • Pendant la période de confinement, 75 % des entreprises ont incité leurs équipes à se former.
  • 21 % des actions de formation réalisées dans les entreprises pendant la période de confinement correspondaient à une anticipation des besoins en compétences pour la période de déconfinement.
  • Après le confinement, 73 % des entreprises vont amplifier le recours aux formations internes et 43 % vont initier des partenariats avec de nouveaux organismes de formation. 

91% des sondés estiment que le confinement aura un impact durable sur la digitalisation de la formation dans leur entreprise.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec l’essor du travail à distance, les résultats de cette étude montrent que le numérique devient le standard de la formation. Selon Satya Nadella (CEO de Microsoft), le confinement a fait gagner deux ans de transformation numérique aux entreprises. Les effets sont aussi forts sur la numérisation de la formation pour les entreprises françaises.
 

Pour plus de 90 % des répondants, il est stratégique d’intégrer des formations 100 % à distance dans leur plan de développement des compétences. Cela vient répondre à 4 enjeux : 
La formation à distance répond à 4 enjeux prioritaires


 

 

 

 

 

 

 

 

L’efficacité de la formation ne remonte pas encore parmi les principaux enjeux perçus par les responsables de formation. Pourtant, le numérique permet à la fois de renforcer cette efficacité et d'objectivement évaluer les effets de la formation. Il faut s’en saisir !

 

Pour 71 % des répondants, la modalité dominante sera désormais le « blended learning ».

Parmi les entreprises qui vont désormais privilégier le « blended learning » dans leurs plans de développement des compétences, les actions 100 % présentielles passent derrière les actions 100 % distancielles, du jamais vu dans le secteur de la formation professionnelle ! Cela reflète un changement radical dans les pratiques.

Modalités plébiscitées pour une nouvelle stratégie de formations : 


Les modalités plébiscitées pour une nouvelle stratégie de formations

 

 

 

 

Le renforcement de l’employabilité de tous est aujourd’hui un préalable indispensable au maintien ou au renforcement de l’activité professionnelle. Pour anticiper certains bouleversements, les entreprises et les salariés doivent placer le défi des compétences au cœur de leur stratégie de développement. On parle ici de développer des compétences autant numériques que de développer des « soft skills » pour renforcer la dynamique collective.


De manière très positive, cette période de confinement et de craintes diverses pour l’avenir a permis à beaucoup de Français de prendre du recul sur leurs forces et faiblesses et a révélé un grand besoin de se renforcer sur des compétences « humaines ». Nous sommes convaincus qu’il est plus que jamais déterminant de développer les compétences au service de l'employabilité dans cette période de forte incertitude. Les objectifs sont clairs : maintenir les collaborateurs engagés, assurer la continuité de l'activité et préparer la relance.

 

Fort de ces enseignements, Unow a décidé de lancer un nouveau domaine dans son catalogue, consacré au travail à distance. Ce domaine devrait être riche d’environ dix nouvelles formations d’ici fin 2020 et il comprend déjà les formations suivantes : 
 

  • gérer à distance,
  • télétravailler efficacement,
  • former à distance,
  • gestion du temps à l’ère du numérique,
  • apprendre à apprendre à l'ère du numérique,
  • social selling B2B,
  • gérer le changement.

 

Méthodologie de l’enquête : enquête menée en juin et juillet 2020 via internet, auprès de 600 fonctions de RH et formation d'entreprises de plus de 250 salariés en France.

Pas encore de commentaires