Participatif
ACCÈS PUBLIC
15 / 09 / 2023 | 80 vues
Jacky Lesueur / Abonné
Articles : 1806
Inscrit(e) le 04 / 03 / 2008

Les jeunes de moins de 30 ans sont de plus en plus nombreux à travailler, mais ils occupent de plus en plus d'emplois précaires ou peu rémunérés

Pour la seconde année consécutive, l’Urssaf  vient de dévoiler cet été  ne  publication dédiée à l’activité économique des jeunes moins de 30 ans . Elle actualise les éléments publiés l'an dernier et  permet de se faire une idée des évolutions en la matière et les tendances qui se dessinent.

 

Que faut-il en retenir ? 


Les jeunes de moins de 30 ans sont de plus en plus nombreux à travailler

 

En effet, si en 2021, les jeunes de moins de 30 ans représentaient 6% des travailleurs indépendants classiques et 20% des auto-entrepreneurs.....en 2022, les moins de 30 ans représentent 25% des effectifs salariés (secteur privé hors régime agricole).

 

- Une forte part de jeunes indépendants et auto-entrepreneurs dans le secteur de poste et courrier

 

Parmi les  6,0 % des travailleurs indépendants dits “classiques” (non-auto-entrepreneurs) de moins de 30 ans en 2021,  près de 50 % se situent dans les activités de poste et de courrier  ou livraison à domicile, et  11% dans  les professions de santé médicales, les activités sportives et le commerce de détail non spécialisé.

A noter que dans l’hébergement, 2,2 % seulement sont de jeunes auto-entrepreneurs.

 

- Des activités souvent  "sous-rémunérées" 

 

 En 2021, les travailleurs indépendants de moins de 26 ans ont déclaré un revenu moyen de 14 241 euros contre 41 258 euros pour l'ensemble des travailleurs indépendants.

La  rémunération des auto-entrepreneurs des 26-29 ans tourne autour de  5 930 euros, soit un revenu inférieur à celui observé sur l'ensemble des auto-entrepreneurs (6 254 euros). En revanche, ce revenu est réduit de moitié chez les moins de 26 ans, ce qui s'explique en partie par la forte proportion de jeunes entrepreneurs dans les activités peu rémunérées, notamment les activités de poste et de courrier.

 

- Les jeunes créateurs d’entreprise : une évolution constante 

 

Sur la même période  on recense 149 406 travailleurs indépendants classiques et 704 166 auto-entrepreneurs qui se sont immatriculés. Chez les travailleurs indépendants classiques, 27,9 % d’entre eux ont moins de 30 ans, contre 39,1 % chez les auto-entrepreneurs. 

 

- Les jeunes sont toutefois  toujours bien représentés dans les effectifs salariés


En 2022, les moins de 30 ans représentent 25% des effectifs salariés du secteur privé (hors régime agricole) ; 16 % pour les 16-25 ans et 9 % pour les 26 à 29 ans. Dans le même temps 27,6 millions d’embauches ont été comptabilisées : 40,9 % d’entre elles concernent les moins de 30 ans, et 30,5 % les 16-25 ans.

Les jeunes sont davantage présents dans la restauration (45 %) et le commerce de détail (37 %). 

La rémunération brute des moins de 30 ans est de 1 733 euros : 1 421 euros pour les 16-25 ans et 2 257 pour les 26-29 ans. Cette rémunération dépend néanmoins  du secteur, mais  aussi, entre autres, ....de  la nature des contrats (CDD ou CDI), de la durée d'emploi dans l'année, du temps de travail (temps plein ou partiel), ainsi que d’autres facteurs spécifiques ...

 

Pour plus de détails : Recueil_statistique_jeunes_2023.pdf (urssaf.org)

Pas encore de commentaires