Participatif
ACCÈS PUBLIC
13 / 04 / 2020 | 167 vues
Bernard Salengro / Abonné
Articles : 22
Inscrit(e) le 05 / 08 / 2014

Le syndicat des professionnels de santé au travail CFE-CGC souhaite une mobilisation générale

Le Syndicat des professionnels de santé au travail CFE-CGC salue le contenu de l'ordonnance du 2 avril qui permet aux services de santé au travail (SSTI) de s'investir plus avant dans l'effort national contre le covid-19, en réaffirmant leur rôle de conseil auprès des salariés et des entreprises, en donnant aux médecins du travail la possibilité de prescrire des arrêts de travail et de pratiquer des tests de dépistages du covid-19. La période de déconfinement et la reprise progressive de l'activité du pays est cruciale pour la vie des travailleurs et des entreprises. C'est aussi un moment délicat où des contaminations vont réapparaître. Les professionnels des services de santé au travail entendent assumer leurs responsabilités dans l'accompagnement de nos concitoyens à un retour attendu à la vie normale.

 

Tous les services de santé doivent contribuer à cet effort citoyen...

 

Ces services ont du potentiel en expertise médicale, infrastructures territoriales et logistiques. Ces moyens doivent être mis au service des entreprises pour sécuriser la reprise progressive du travail, en accompagnant et en rassurant les salariés. Or, sur le terrain, la politique d'ouverture ou non d'un SSTI n’est pas menée en adaptation avec les besoins correspondant à la réalité épidémique de la région. Des situations disparates coexistent, allant de la fermeture totale à des services de santé exemplaires qui dépistent déjà le covid-19. Nous espérons que l’État interviendra pour mettre fin à ces situations de fermeture intolérables et contraires aux dispositions de la toute récente instruction ministérielle relative au fonctionnement des services de santé pendant l'épidémie. Néanmoins, des équipements de protection individuelle (masque, blouse, gants etc.) manquent dans de nombreux services alors qu'ils sont indispensables pour réaliser toutes les missions demandées.
 

Le Syndicat de santé au travail CFE-CGC souhaite que tous les services de santé au travail mettent l’ensemble de leur personnel à la disposition des entreprises. La réalisation des tests du covid-19 et la prescription des arrêts de travail en rapport avec les résultats est un maillon de la chaîne. Le conseil et le suivi des mesures de prévention dans les entreprises et le suivi psychologiques des salariés sont aussi des mesures d'accompagnement qui nous sont demandées et qui peuvent être réalisées en télétravail.
 

Cette crise inédite est l'occasion d'apporter une contribution décisive au bien-être et à la santé des travailleurs et de confirmer, s’il en était besoin, le rôle irremplaçable des services de santé au travail dans le maillage sanitaire.

Pas encore de commentaires