Participatif
ACCÈS PUBLIC
28 / 07 / 2021 | 192 vues
Anne de Vita / Membre
Articles : 1
Inscrit(e) le 27 / 07 / 2021

Le Grand Bain : un bilan de compétences senior pour bien préparer sa retraite

Depuis mars 2020, on peut légitimement s’interroger sur les conséquences des nombreux départs en retraite qui, pour cause de pandémie de covid-19, se font le plus souvent dans l’anonymat. Dans un tel contexte, il devient essentiel d’anticiper la cessation de son activité professionnelle. L’équipe du Grand Bain, experte en ressources humaines et spécialisée dans l’accompagnement de tous ceux qui souhaitent bâtir un projet global de vie, propose à cet effet un bilan de compétences orienté sur les seniors et baptisé « libre envol ». Ce parcours de trois à quatre mois, alternant ateliers en ligne et rendez-vous avec un expert, se compose de cinq cycles qui, depuis l’analyse de votre personnalité à l’élaboration d’un plan d’actions et vos premiers pas dans votre nouvelle vie, vous guide sur le chemin d’une retraite active et réussie.
 

Réapprendre à voler de ses propres ailes

 

À l’heure de la retraite, chacun dispose de fait d’un capital unique, fruit de ses expériences, de ses échecs et de ses succès. Selon l’équipe du Grand Bain, la retraite doit se préparer au même titre que tout nouveau projet professionnel, afin de faciliter une transition sans à-coup et sans passage à vide. Les participants au programme « libre envol » sont d'abord invités à ralentir le rythme et à prendre du recul. Les ateliers et les tests proposés en ligne permettent ensuite d’analyser les résultats obtenus et d'en tirer les enseignements qui donneront lieu à des préconisations. À l’issue de chaque bilan d’étape, chacun demeure libre de progresser à son rythme ; l’enjeu, à terme, étant de préciser ses attentes et de mesurer ses ressources afin de déterminer les activités, lucratives ou non, qui se révéleront les plus profitables sur le plan de la réalisation personnelle.

 

Demeurer utile en répondant à une pénurie prévisible de compétences

 

Prendre sa retraite ne signifie pas forcément « arrêter de travailler ». En effet, de nombreux seniors auront demain une carte à jouer en proposant leurs compétences aux entreprises, tout en mettant leur flexibilité en avant. Certains économistes prévoient déjà les « dix glorieuses » post-covid et il y a fort à parier que les retraités, installés en qualité d’indépendants, constitueront une solution face au manque probable de candidats sur le marché de l’emploi.

 

Un programme progressif en cinq phases

 

Qui suis-je ? Quelles sont mes envies ? Mes objectifs ? Quel sera mon plan d’actions ? Comment va s’organiser ma nouvelle vie une fois à la retraite ? Voici, en cinq questions simples, comment s’articulent les phases du programme d’accompagnement « libre envol » proposé par le Grand Bain. Il s’agit dans un premier temps de sonder et d’analyser sa personnalité, pour bien comprendre ce qui nous anime, afin d’opérer les bons choix. Il s’agit ensuite de s’autoriser à rêver, en exprimant ses désirs les plus profonds. À partir de là, chacun est en mesure de se fixer des objectifs qui prennent ses besoins réels et sa personnalité en compte. On entre alors dans la phase la plus concrète du projet, au cours de laquelle l’aspirant retraité élabore un plan d’actions progressif et motivant. Il ne lui reste plus alors qu’à passer à l’acte, après avoir planifié ses priorités. Ainsi envisagé, l'avenir paraît tout tracé.

 

Soixante ateliers en ligne et plus de dix heures d'entretien

 

Concrètement, le programme « libre envol », finançable grâce au compte personnel de formation, comporte soixante ateliers en ligne. En règle générale, il s'agit de répondre à une série limitée de questions ; des premiers conseils pratiques étant prodigués à l’issue de chaque exercice. Au terme de chaque phase de douze ateliers, un entretien est programmé avec un formateur attitré, en visioconférence ou sur place, soit au total une dizaine d’heures au moins en face à face ; chacun pouvant bien évidemment contacter son formateur à tout moment par courriel.

Pas encore de commentaires