Participatif
ACCÈS PUBLIC
23 / 06 / 2022 | 83 vues
Laurence Tribillac / Membre
Articles : 22
Inscrit(e) le 09 / 07 / 2008

Journée mondiale de la Fonction publique : « Il faut que je tienne ! »

Depuis des décennies, la MFP (Mutualité Fonction Publique) ne cesse de s’engager en faveur des droits sociaux des personnels des services publics. Son rôle de lanceur d’alerte en faveur de la santé des agents publics est ainsi reconnu par les pouvoirs publics et les Organisations syndicales.

 

A l’occasion de la journée mondiale de la Fonction publique du 23 juin, l’Union lance sa nouvelle campagne de communication au travers un film montrant l’impact de l’état de santé des agents sur le quotidien des services publics et illustrant une évidence « la santé des agents fait la santé des services publics ». Avec un slogan fort « Il faut que je tienne ! », cette campagne témoigne du courage et de l’engagement quotidien de ces personnes dans l’exercice de leur mission au service de chacun des citoyens.

 

Symbolique des calendriers, la MFP veut rappeler plus que jamais en cette journée de célébration son attachement aux services publics et à ceux qui les servent.

 

Le film et ses visuels circulent d’ores et déjà sur les réseaux sociaux @MFPmutualite. Ils seront relayés par les 18 mutuelles de l’Union rendant ainsi visibles les problématiques des quelque 4,5 millions d’agents publics en activité que compte notre pays.

 

Dans le prolongement des anciennes campagnes « Moi agent public, ma santé concerne tout le monde » ou encore « Les Invisibles », c’est ainsi l’occasion pour la MFP de réaffirmer son positionnement : être une Union « indispensable pour des êtres indispensables ! ».

 

Enfin, l’Union rappelle que les contraintes multiples auxquelles sont exposés les agents publics et mises en lumière par les dernières études de l’Observatoire des fragilités sociales dans la Fonction publique, telles que rythmes de travail accrus, surexposition à certains risques, conditions de travail dégradées, maladies et mal-être professionnels…, appellent et exigent une véritable couverture santé-prévoyance mutualisée, de haut niveau et financièrement accessible. Un constat dont la MFP souhaite une nouvelle fois se faire l’écho en ce jour qui leur est dédié.

 

Vous pouvez visionner le film sur le lien YouTube suivant :

► Cliquez pour voir la vidéo

Afficher les commentaires

 

Le Pacte du pouvoir de vivre, alliance de plus de 60 organisations unies, au niveau national et local, pour porter ensemble des réponses aux enjeux environnementaux, sociaux, économiques et démocratiques., rappelle sa démarche et ses propositions....

 

En ce 23 juin, journée internationale des services publics, le Pacte du Pouvoir de Vivre se mobilise pour ces services indispensables à notre société. Garants de la justice sociale et de la lutte contre les inégalités, ils assurent une meilleure qualité de vie à chacune et chacun. Alors qu’ils sont le ciment de notre société et que les fractures grandissantes menaçant notre démocratie les rendent plus que jamais indispensables dans la lutte contre la désespérance et le sentiment d’abandon, ils souffrent d’un manque de moyens et de reconnaissance, tout comme les travailleurs qui les font vivre.

Accéder facilement à des services publics de qualité, condition de notre cohésion sociale, doit être un droit universel, quel que soit le lieu où l’on habite ou son aisance digitale, quel que soit son parcours de vie. Les organisations du Pacte constatent quotidiennement de nombreuses difficultés d’accès, des services parfois inadaptés, une montée du numérique conduisant à exclure certains citoyens, entraînant un non-recours aux droits et un sentiment d’abandon. Les Espaces France Services sont une des clés pour assurer l’accompagnement des usagers dans leurs relations aux services aux publics.

Le Pacte du pouvoir de vivre alerte : les moyens des services publics sont aujourd’hui insuffisants pour garantir aux usagers un accès à des services de qualité et aux agents une reconnaissance à la hauteur de leur engagement.

Les travailleurs, agents titulaires, contractuels ou salariés -qui portent cette action publique- font sans cesse la preuve de leur engagement. Avec les usagers, ils ont des choses à nous dire pour améliorer les services, l’accueil, ainsi que l’accompagnement des usagers dans l’accès à tous leurs droits. 


Le Pacte du pouvoir de vivre publie donc 26 propositions articulées autour de 4 axes : garantir l’accessibilité des services aux publics, lutter contre la fracture numérique, améliorer la réponse adaptée aux territoires, mieux reconnaître les professionnels.

 

Lire les 26 propositions 


Ces propositions ont été travaillées avec des regards croisés pour placer les personnes au cœur de nos systèmes.
Les groupes locaux du Pacte les présenteront aux élus territoriaux, afin de donner un écho au plus près du terrain.
Donner aux services aux publics les moyens de leur action, c’est permettre que la promesse républicaine soit tenue, en particulier auprès des personnes les plus fragilisées.