Participatif
ACCÈS PUBLIC
17 / 11 / 2020 | 211 vues
Jean Meyronneinc / Abonné
Articles : 203
Inscrit(e) le 29 / 05 / 2008

Expérimentation pour renforcer l'attractivité des métiers et des concours de la fonction publique

Régulièrement évoqué depuis quelques années (voir l'étude déjà réalisée à l'occasion du rapport annuel sur l'état de la fonction publique en 2018), le sujet refait surface, la Direction générale de l'administration et de la fonction publique (DGAFP) souhaitant rouvrir la discussion (la dernière édition du rapport annuel publié cette année soulignant que plus de  41% des agents publics considèrent être plutôt mal ou très mal payés, avec le sentiment d'une dégradation croissante des conditions de vie au travail en toile de fond). Soulignons aussi les nombreuses réflexions menées ces dernières années par la DARES ou le CESE sur le sujet...

 

La  réunion avec les fédérations syndicales de fonctionnaires fin octobre a été l'occasion pour la DGAFP de préciser les conditions de la concertation qu'elle souhaite mener à partir des constats synthétisés dans les documents remis aux organisations syndicales.

 

Objectif affiché

Identifier les leviers d’attractivité permettant :

  • de répondre aux besoins des administrations sur les métiers et territoires en tension ;
  • d’intégrer l’approche par les compétences dans les politiques de recrutement et d’attirer les profils présentant les aptitudes et les compétences recherchées ;
  • de maintenir l’attractivité et l’efficacité du recrutement par concours ;
  • et de renforcer la diversité des profils accueillis au sein de la fonction publique.
     

Les leviers pour renforcer l’attractivité des métiers et des concours de la fonction publique sont :

  • une communication sur les métiers et concours de la fonction publique qui doit donner de la visibilité sur les parcours professionnels possibles, les compétences pouvant être développées, la variété des missions et des métiers et valoriser les valeurs du service public ;
  • élargir les cibles de communication et adapter ses modalités pour toucher les publics les plus larges ;
  • structurer une politique d’identification et d’accompagnement de vivier favorisant la diversité des profils accueillis au sein de la fonction publique par :
  • renforcer le partenariat avec l’université, en s’appuyant notamment sur les observatoires de l’insertion professionnelle dans l’accompagnement des étudiants vers les concours de la fonction publique ;
  • adapter et renforcer la préparation aux concours généralistes de la fonction publique, notamment en organisant une offre de préparation aux concours par « filière de métier » ;
  • faire évoluer l’organisation des recrutements par concours et, pour ce faire :
    • développer le concours national à affectation locale ;
  • valoriser l’exercice des fonctions de membre de jury de concours ;
  • poursuivre l’adaptation et la professionnalisation des épreuves de concours afin de notamment davantage valoriser les compétences et savoir-être, ainsi que l’expérience professionnelle ;
  • expérimenter la mutualisation d’une épreuve commune à plusieurs concours : mise en place d’une épreuve d’admissibilité d’aptitude générale valable une certaine durée et qui permettrait d’accéder aux épreuves spécifiques d’un corps ou cadre d’emploi, pour des épreuves de concours proches ou identiques par filière ou par ministère ;
  • développer les concours sur « titres et épreuves » et par spécialité, afin de favoriser l’adéquation profil-poste, de réduire le nombre d’épreuves tout en assurant l’évaluation des aptitudes requises pour accéder au corps ou cadre d’emploi ;
  • renforcer la prise en compte des acquis de l’expérience professionnelle dans les recrutements avec éventuelle dispense en tout ou partie de la formation statutaire ;
  • renforcer le dialogue social sur les questions de recrutement et d’attractivité des métiers de la fonction publique.
     

En conclusion
La proposition est l'expérimentation opérationnelle des leviers identifiés dans deux territoires connaissant des difficultés d’attractivité et de recrutement. Il sera donc intéressant de suivre l'évolution des choses, notamment dans le contexte actuel et les processus de réformes qui semblent reprendre leur cours...

Pas encore de commentaires