Participatif
ACCÈS PUBLIC
24 / 11 / 2022 | 251 vues
Cgt Macif groupe / Membre
Articles : 59
Inscrit(e) le 10 / 04 / 2018

Difficultés de réception grandissantes dans les points d’accueil physique de la Macif

Le CSE est consulté pour une prise d’avis ce jour sur l’accessibilité des agences, peut être devrions nous parler d’inaccessibilité des agences tant les difficultés de réception sont grandissantes dans les points d’accueil physique

 

Point d’accueil physique, on pourrait croire que la réception physique est une priorité dans ces services, or l’agilité et la flexibilité exigées auprès des conseillers devient un casse-tête pour les équipes, la corvéabilité à souhait est devenue le mot d’ordre aujourd’hui.

 

Cette flexibilité à outrance est source de souffrance au travail (+25% d'entraide inter site entre 01/2021 et 07/2022) il ne faut donc pas vous étonner que l'absentéisme soit sans cesse croissant et que les salariés expriment de plus en plus leur ras le bol  

 

La Direction commerciale annonce 300 recrutements à venir mais pour combien de départs et pour effectuer quelles missions ? 

 

Un conseiller pour le téléphone entrant, un conseiller pour le téléphone sortant, un conseiller qui sert le café, bientôt un conseiller en visio, des conseillers qui enchaînent les rdv, on en arrive à ne plus avoir de conseiller au poste d’accueil pour orchestrer les visites et plus de conseillers pour gérer le flux.

 

Quelle image la Macif  donne-t-elle aux personnes qui se présentent spontanément dans nos agences ?

 

Quelle envie donne-t-on aux prospects de souscrire à la Macif quand on leur propose de choisir entre une attente trop longue, un numéro de téléphone ou un rdv à plus d’une semaine ? 

 

Ajoutons à cela un nouvel outil informatique contraignant, générateur d’allongement du temps de réception et donc source supplémentaire de stress et de conditions de travail dégradées.
 

Vous annoncez à la commission métier avoir défini des effectifs cibles par agence  et anticiper les départs à venir, or nous constatons trop souvent l’inverse et un manque criant d’anticipation. Nous attendons davantage de transparence de votre part et une communication détaillée sur ce sujet.

 

Vous mesurez les flux au travers de l’outil G2A mais les injonctions contradictoires portant sur les taux d’occupation et de concrétisation, taux de ponctualité de réception de rdv, taux d’attente de moins de 15 mn pour les flux spontanés,  contraignent les salariés à un arbitrage, générateur de perte de sens au travail.

 

Dans notre analyse de l’accessibilité nous constatons également :

 

  • L’absence de suivi des portefeuilles de sociétaires dispatchés ou ré-affectés lors des fermetures d’agences souvent distantes de plusieurs dizaines de kilomètres et trop souvent au détriment de l’équilibre vie privée/vie professionnelle.
  • L’abandon de certains sites situés dans des zones urbaines dites populaires avec moins de pouvoir d’achat, s’opposant au principe même d’une assurance mutualiste.
  • Le regroupement d’agences sur des nouveaux sites parfois à faible potentiel commercial  avec pour corollaire la mise en place de nouveaux horaires et du travail du samedi, sans concertation avec  les conseillers concernés et sans analyse des risques psycho sociaux. Tout cela au détriment, encore une fois, de l’équilibre vie privée/vie professionnelle.
  • Une ouverture dogmatique du samedi sans présentation d’étude de marché et sans remise en cause à postériori.

 

Tous ces  constats nous amènent à nous interroger sur votre vision à moyen ou long terme de l’évolution du réseau de proximité et des missions des conseillers qui ont de plus en plus de mal à comprendre la finalité de leur métier.  Pour toutes ces raisons, la CGT ne peut rester insensible à la souffrance subie par nos collègues et se positionnera défavorablement sur ce projet.

Pas encore de commentaires