Participatif
ACCÈS PUBLIC
05 / 01 / 2022 | 84 vues
Aurélie Moreau / Abonné
Articles : 113
Inscrit(e) le 16 / 11 / 2009

CSE : la démocratie en entreprise

Bientôt le renouvellement des premiers CSE : il est temps de trouver des moyens pour encourager la participation aux élections des représentants du personnel (et trouver suffisamment de candidats). Comme le Président de la République, le CSE est élu au suffrage universel direct mais les abstentionnistes représentent 38 % du corps électoral. C’est le taux de participation qu’il faut donc viser à améliorer en fonction de votre mobilisation historique. Le CESE vient d’adopter un avis sur le renforcement de la participation aux élections des instances à gouvernance démocratique, notamment le CSE… Inspirant.


Comment renforcer la culture de l'engagement démocratique  ?

Afin que les salariés répondent « présent » aux élections, le CESE insistant sur le caractère essentiel de ce temps de citoyenneté appelle à renforcer la culture de l’engagement auprès des citoyens et à redonner du sens à l’acte de voter pour renouer avec la participation. Dans son avis, le CESE formule plusieurs propositions qui s’appliquent à tous les processus électifs parmi lesquels :

  1. rendre ces élections visibles et les valoriser au sein d’un continuum démocratique ; créer un « label » dédié aux élections d’intérêt citoyen, c’est-à-dire un visuel commun (décliné en slogans, logos et spots télévisés) permettant aux citoyens de mieux identifier les divers processus électoraux reconnus « d’intérêt citoyen » ;
  2. sensibiliser aux enjeux de la démocratie et du dialogue social ; inscrire des temps pédagogiques consacrés à ces enjeux en milieu scolaire dès l’école, passant par des méthodes de pédagogie actives avec des formateurs agréés ; créer un droit de formation sur le dialogue social pour tous ceux qui occupent leur premier emploi, qui reprennent après une longue durée, ou changent de secteur ;
  3. améliorer et simplifier l’accès au vote ; créer une plate-forme commune en ligne, administrée par les pouvoirs publics et accessible à toutes les organisations pour faciliter les consultations et élections par voie dématérialisée ; proposer plusieurs modalités de vote (à l’urne, par procuration, par correspondance, par internet, par SMS, scrutin tenu en une fois ou en continu sur plusieurs journées) pour encourager et faciliter la participation ; améliorer l’accessibilité des locaux et matériels de vote aux handicapés afin que chacun puisse exercer son droit de vote ;
  4. reconnaître et faciliter l’engagement des élus ; rendre la loi sur l"égalité et la citoyenneté effective : reconnaître et valider le mandat en compétences et crédits afin de pleinement inscrire l’engagement au sein du parcours étudiant ;
  5. renforcer la démocratie continue dans les organisations et la capacité à se sentir partie prenante d’un collectif ; accroître les opérations de participation dans les organisations sur les grands sujets, en associant toutes les parties prenantes à l’élaboration des décisions et en assurant la redevabilité ; renforcer les comptes rendus aux parties prenantes sur les décisions prises et leurs conséquentes, de manière complète, claire et transparente.
     

Comment mobiliser les salariés pour les prochaines élections du CSE ?

 

Voici quelques recommandations non exhaustives appliquées aux élections de CSE :

  • anticiper pour sensibiliser aux enjeux du vote et, au-delà, à l’importance collective du dialogue social, par des actions pédagogiques de formation, et d’information ;
  • d’ici les élections, ponctuellement mobiliser les salariés pour les impliquer dans vos choix, sans oublier de communiquer sur les résultats attendus et réalisés ;
  • être pratique : lever tout obstacle matériel à la réalisation du vote ;
  • insérer l’exercice des mandats dans la réalité quotidienne de l’entreprise ;
  • valoriser le mandat et ses acquis professionnellement transposables.
Pas encore de commentaires