Participatif
ACCÈS PUBLIC
27 / 05 / 2022 | 77 vues
Alain ANDRE / Abonné
Articles : 25
Inscrit(e) le 09 / 06 / 2021

Comment dépasser la procrastination ?

La procrastination consiste à remettre à plus tard. Cette tendance peut traduire différentes choses. Cela peut être un mécanisme de défense visant à réduire le stress sur le moment. On le met en place pour se protéger quand on sent une menace sur notre propre valeur ou notre indépendance. Quand l’envie nous manque, procrastiner met constamment en conflit avec soi-même les obligations et la motivation.


Ensuite, on se méfie inutilement, on entre dans un schéma négatif et les mauvaises habitudes s’installent. Pour beaucoup, la procrastination est un vilain défaut mais pour autant elle peut aussi développer une forme de performance : à faire mille choses pour en repousser une, on peut s’inventer des trésors d’efficacité.

 

Se poser les bonnes questions

 

  • La vie semble-t-elle comme une longue série d’obligations qui ne peuvent être remplies? Ai-je un rapport irréaliste avec le temps?
  • Suis-je vague sur mes objectifs et valeurs?
  • Ai-je un sentiment d’inaccomplissement ?
  • Suis-je indécis, ai-je peur d’être critiqué pour avoir commis une erreur ?
  • Un manque d’assertivité m’empêche d’être productif ?

 

Solutions pour en sortir

 

Savoir comment se parler à soi-même : « Quoiqu’il arrive, ma propre valeur survivra. Je me mets en sécurité.»

 

Remplacer par exemple « il faut que » par « je choisis de », « je dois être parfait » par « je peux être parfaitement humain » ou « je n’ai pas de temps pour mes loisirs » par « je dois prendre du temps pour mes loisirs ».
 

Il est nécessaire de déculpabiliser le procrastinateur, dans une société de l’urgence et de l’immédiateté, afin de lui donner des astuces pour assumer cette inclination et se réconcilier avec lui-même. Un procrastinateur est peut-être un perfectionniste qui s’ignore et garde de cette façon l’échec à distance… 

Pas encore de commentaires