Participatif
ACCÈS PUBLIC
09 / 12 / 2020 | 63 vues
Pascal Lelièvre / Membre
Articles : 29
Inscrit(e) le 08 / 06 / 2011

Branche de la mutualité : le dispositif Pro-A opérationnel

Le Ministère du Travail vient d’étendre l’avenant à la convention collective sur le dispositif de reconversion ou promotion par alternance (Pro-A) à l'ensemble de la branche de la mutualité. Désormais, près de 100 certifications professionnelles peuvent être financées par l’OPCO de la cohésion sociale. L’Association nationale des employeurs de la mutualité (ANEM) se félicite de cette décision qui va permettre aux employeurs de la mutualité d’accompagner leurs salariés dans des formations couvrant l’ensemble des métiers mutualistes.

 

Par un arrêté paru le 27 novembre 2020, le Ministère du Travail a étendu l’avenant à la convention collective de la mutualité relatif à la reconversion ou promotion par alternance (Pro-A), signé le 13 décembre 2019 par l’ensemble des organisations syndicales représentatives de la branche (CFDT, CGT, Force ouvrière et CFE-CGC).
 

L'Association nationale des employeurs de la mutualité se félicite de cette décision qui conditionnait la mise en œuvre opérationnelle du dispositif Pro-A dans l’ensemble de la branche de la mutualité. Avec une grande satisfaction, elle constate que près d’une centaine de certifications professionnelles a été validée par les pouvoirs publics *. Ces certifications couvrent l’ensemble des métiers de la mutualité. Elles viennent s’ajouter aux sept certificats de qualification professionnelle (CQP) créés par la branche de la mutualité.


« Cette extension est une très bonne nouvelle. L’avenant sur la Pro-A a été signé à l’unanimité par les partenaires sociaux de la branche de la mutualité et dans des délais record. Nous avons aussi été très ambitieux en y intégrant une centaine de certifications. C’était un pari osé aux yeux de certains. Nous l’avons remporté et je m’en réjouis », réagit Marie-Pierre Le Breton, présidente de l'ANEM.
 

« Concrètement, les employeurs de la mutualité peuvent dès à présent transmettre leurs demandes de prise en charge auprès d’Uniformation, l’OPCO de la cohésion sociale. Les mutuelles et unions mutualistes recouraient à l’ancienne période de professionnalisation de manière importante. Avec le dispositif Pro-A qui la remplace, la branche de la mutualité est fidèle à sa réputation de branche apprenante », précise Céline Loiseau, déléguée générale de l'ANEM.
 

* Seules sont exclues de l’arrêté des certifications qui ne sont plus inscrites au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) à la date de d’extension.

Pas encore de commentaires