Participatif
ACCÈS PUBLIC
06 / 08 / 2020 | 89 vues
Thierry Beaudet / Abonné
Articles : 24
Inscrit(e) le 03 / 12 / 2010

Avec l’économie sociale et solidaire, une nouvelle politique à construire pour contribuer à la relance

Le modèle de l’économie sociale et solidaire (ESS), qui a déjà démontré sa résilience, doit être conforté pour pleinement contribuer à la relance de la France. La Mutualité Française, principal acteur et employeur de l’économie sociale et solidaire en France, y prendra toute sa part.
 

L’économie sociale et solidaire au cœur de la relance économique
 

La Mutualité Française salue la création d’un secrétariat d’État à l’économie sociale, solidaire et responsable, rattaché au Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance. Avec la crise sanitaire, notre pays traverse une crise sociale et économique grave. Le modèle de l’économie sociale et solidaire a déjà démontré sa résilience dans les périodes difficiles, comme en 2008. Une fois encore, il doit être conforté pour pleinement contribuer à la relance de la France, en tant qu’acteur économique ainsi qu’en matière de financement et de fiscalité des entreprises. Cette nomination acte la volonté du gouvernement d’avancer dans cette direction.
 

Le mouvement mutualiste, principal acteur de l’économie sociale et solidaire 
 

La Mutualité Française est le premier acteur de la complémentaire de santé et le premier réseau sanitaire et médico-social à but non lucratif, avec 2 800 établissements répartis sur tout le territoire. Avec plus de 500 mutuelles adhérentes, c'est également une composante historique et le principal acteur et employeur de l’économie sociale et solidaire dans notre pays.
 

Cette place fait du mouvement mutualiste un acteur investi dans la gouvernance et le renforcement de l’économie sociale et solidaire, un partenaire toujours constructif dans l’élaboration des politiques publiques la concernant et une force de proposition s’appuyant sur des analyses éprouvées par les réalités de terrain. 

Nous serons disponibles, auprès d’Olivia Grégoire et du gouvernement, pour participer à l'élaboration des solutions structurantes dans l’intérêt des Français.

Pas encore de commentaires