Ofi AM investissement responsable

 

Participatif
ACCÈS PUBLIC
14 / 03 / 2019 | 1368 vues
Cgt Macif Idf / Membre
Articles : 22
Inscrit(e) le 10 / 04 / 2018

Agence Macif de Bourg la Reine : la mascarade continue

Les élus CGT ont déjà parlé plusieurs fois dans Miroir Social de l'agence de bourg-la-reine.

Pour résumer, l'agence de bourg-la-reine qui compte plus de 16 000 sociétaires a été fermée subitement par la direction en moins de 15 jours en juillet 2018 laissant les  salariés et sociétaires sur le bas de la porte avec des explications plus que douteuses.
 

L'explication la plus vraisemblable reste un acte punitif de la direction de la Macif pour sanctionner des salariés jugés trop rebelles par rapport à la politique de la direction et visant à sanctionner les démarches des élus CGT dans la presse et sur les réseaux sociaux.
 

En effet le délégué syndical  CGT de cette agence avait été ouvertement menacé par Benoît Serre, le DRH de l'époque suite à une pétition qui avait été mise en ligne pour l'amélioration des conditions de travail des salariés de la Macif. Le délégué syndical avait été soutenu jusqu'au plus haut niveau de la CGT et les soi-disant procédures que prévoyaient le DRH contre lui n'ont jamais eu lieu. 
 

Les salariés ont tout d'abord fait un droit d'expression pour dénoncer le manque de considération de la direction et cette incompréhensible fermeture.
 

Les salariés été déplacés contre leur gré dans des agences  environnantes.Le délégué syndical s'est vu refuser une affectation proche de son domicile sans raison valable. Les salariés de bourg-la-reine se trouvent depuis ce moment dans une situation très inconfortable sans visibilité sur l'avenir.
 

L'inspection du travail  a interpelé la DRH de la Macif par deux fois. Une fois pour demander à la direction de bien vouloir mettre à l'ordre du jour du CHSCT cette fermeture provisoire qui déguisait une fermeture définitive, l'autre fois pour demander à la DRH de rapprocher le délégué syndical CGT de son domicile en menaçant la direction de discrimination. La direction a refusé les demandes de l'inspection du travail.
 

Les élus CGT ont pourtant sans cesse depuis juillet 2018 interrogé dans les différentes instances la direction concernant la réouverture de l'agence de bourg-la-reine.
 

À chaque fois évasives, la DRH tout comme la direction régionale et la direction du développement non jamais clairement répondu au devenir de cette agence. Depuis le début les élus CGT dénoncent une situation scandaleuse laissant des salariés dans le désarroi. Les arrêts maladie s'en sont suivis et un mal-être au travail des personnes déplacées.

La direction s'offusquait du comportement des élus CGT lorsqu'elle l'accusait de mensonges. Tout d'abord l'ouverture de l'agence devait avoir lieu début novembre. Rien. Puis l'agence devait rouvrir un endroit différent proche du centre-ville de bourg-la-reine et c'était en bonne voie début janvier. Rien.

Enfin la DRH et la direction ont assuré lors de l'énième prolongation de détachement provisoire des salariés de bourg-la-reine qu'ils retourneraient maximum fin mars dans la nouvelle agence de bourg-la-reine.
 

Aujourd'hui ?
 

Toujours aucune nouvelle d'une soi-disant ré)ouverture de l'agence.

L'attitude et la gestion de ce dossier par la direction de la Macif est calamiteuse, que cela soit pour les salariés ou pour les sociétaires soit disant au cœur des préoccupations de l'entreprise. Aucun ordre du jour n'est prévu dans les instances pour évoquer l'agence de bourg-la-reine.

Les élus CGT parle donc bien dans cette histoire de mensonges assumés et répétés. Pour l'anecdote le délégué syndical CGT avait écrit à l'époque au président Montarant pour lui faire part de la situation. À une autre époque jamais un président n'aurait laissé fermer une agence avec 16 000 sociétaires rattachés dans ces conditions. Le président n'avait donc pas pris la peine de répondre au délégué syndical et avait indiqué en conseil d'administration qu'il y en avait ras-le-bol des publications CGT dans les réseaux sociaux.
 

On apprenait quelques mois plus tard, que si la situation des salariés et des sociétaires de cette agence ne l'intéressait pas, une augmentation de 62 % en sa faveur elle, avait été votée rapidement et sans problème


Un bel exemple de mutualisme dans l'entreprise.

Quand l'agence de bourg-la-reine ré-ouvrira ? On ne le sait pas mais ce qui est sûr c'est que cette histoire est symptomatique d'une entreprise l'économie sociale qui s'est éloignée de ses valeurs de solidarité, de partage et de proximité avec les sociétaires et de respect des salariés.

Pas encore de commentaires

HTML restreint

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.