Participatif
ACCÈS PUBLIC
10 / 12 / 2021 | 52 vues
Jean Meyronneinc / Membre
Articles : 170
Inscrit(e) le 29 / 05 / 2008

45 % de salariés craignent d’être victimes de discriminations mais 80 % considèrent que leur entreprise est inclusive

Comme on dit parfois, « tout dépend du point de vue duquel on se place par rapport à l'idée que l'on s'en fait ». En analysant les résultats du dernier baromètre réalisé par TNS Kantar pour le MEDEF [*] qui porte sur l'égalité des chances en entreprise, 8 salariés sur 10 considèrent que leur entreprise représente bien la diversité de la société française.
 

C'est là un motif de satisfaction pour le président du MEDEF: le chiffre s'améliore depuis dix ans. Il estime ainsi que  l’entreprise est un lieu de plus en plus inclusif et que ces éléments montrent qu’un nombre croissant d’entreprises se sont attachées à prendre ce sujet au sérieux et à instaurer des dispositifs visant à améliorer la situation.
 

Mais, cette année encore, les sujets en lien avec l’égalité entre hommes et femmes arrivent en tête des sujets jugés prioritaires en entreprise pour plus d’égalité des chances et la peur d’être victime de discrimination existe toujours...
 

En effet, si le chiffre s'est sensiblement amélioré au fil des ans, 45 % des salariés craignent encore d’être victimes de discriminations sur le marché du travail et encore un peu plus d’un tiers dans leur propre entreprise.
 

Lorsque l’on regarde le profil de ces 45 % de plus près, on constate que :

  • les femmes (50 %) craignent plus que les hommes (41 %) d'être victimes de discriminationsur le marché du travail ;
  • les jeunes générations sont plus sensibles à cette question que leurs aînés : 25-34 ans (56 %), +35 ans (44 %) et +50 ans (36 %) ;
  • ce sentiment touche plus les gens habitant en région parisienne (54 %) que ceux vivant en province (43 %).


Par ailleurs :

  • l’âge reste la principale préoccupation de crainte de discrimination sur le marché du travail et au sein de sa propre entreprise ;
  • près des trois quarts des salariés estiment avoir au moins une caractéristique potentiellement stigmatisante sans pour autant ressentir de crainte de discrimination à ce sujet.

 

Mais, cette année encore, la confiance des salariés dans leur avenir au sein de leur entreprise progresse, passant de 75 à 77 % en un an. En dix ans, cette confiance a gagné 11 points.

 

(*) Plus de détail sur le baromètre de perception de l’égalité des chances en entreprise (MEDEF) :
https://www.medef.com/uploads/media/default/0019/98/14110-guide-synthese-barometre-diversite-2021.pdf.

Pas encore de commentaires