Participatif
ACCÈS PUBLIC
31 / 03 / 2023 | 62 vues
Laurent Grandguillaume / Membre
Articles : 36
Inscrit(e) le 21 / 10 / 2019

L’Observatoire de TZCLD : carrefour entre les actrices et acteurs du projet sur les territoires et le monde académique

Ce sont désormais 51 territoires qui sont habilités en France dans plus d’un tiers des départements. Quel chemin parcouru depuis le vote de la loi autorisant l’extension de l’expérimentation fin 2020. Mais nous sommes encore très loin du compte et de l’exercice du droit à l’emploi pour toutes et tous !

 

Si plus d’une centaine de territoires se préparent à candidater d’ici juin 2024, il existe aussi des freins dans certains territoires. Je pense en particulier aux personnes qui se sont investies, qui attendent et qui se retrouvent parfois face à un blocage d’une Commune ou d’un Département en l’absence de consensus local. Ces situations sont exceptionnelles mais elles existent. Elles sont injustes et doivent nous mobiliser dans le dialogue, et le rapport de force positif, pour convaincre nos interlocuteurs. C’est toute l’exigence et parfois la difficulté du projet, faire avec toutes et tous. Dans le même temps, la coalition des acteurs nationaux pour le droit à l’emploi doit trouver sa déclinaison partout où c’est possible afin de construire les solutions avec les personnes et nos partenaires, là où TZCLD n’a pas encore trouvé son chemin pour se développer comme solution durable dans le territoire.

 

Mais quels sont les arguments de celles et ceux qui ne veulent pas soutenir le projet ? Au-delà de la question du coût qui ne prend pas en compte les économies mobilisées, il existe parfois d’autres arguments plus idéologiques.

 

La force des préjugés sur les chômeur·ses dits “volontaires” ne cesse ainsi de croître à mesure que les phrases simplistes se propagent dans l’espace public. Il suffirait de relier les emplois non pourvus dans les métiers en tension et les personnes sans emploi pour résoudre le chômage. En vérité, il y a un emploi non pourvu pour dix personnes privées d’emploi.


Il s’agirait aussi de pousser chacun·e à aller vers une trajectoire prédéfinie en multipliant les conditions d’accès. Ce serait la conditionnalité plutôt que l’exhaustivité. Nous avons résisté à tous les niveaux dans ce domaine, du local au global et il faut tenir bon. L’exhaustivité est notre boussole, ce n’est pas une variable d’ajustement, c’est le sens même de ce que nous sommes pour faire reculer la force des préjugés.

 

Lancé il y a presque un an, le 11 mai 2022, l’Observatoire de TZCLD est le lieu de partage et de coordination des travaux concernant le projet Territoires zéro chômeur de longue durée. Il est aujourd’hui composé de près de 70 chercheuses et chercheurs qui sont en lien avec plus de 70 territoires associés aux travaux de recherche. Zoom sur cette instance qui s’intéresse de très près aux effets de la mise en place d’un droit à l’emploi territorialisé.

 

Partant des approches interdisciplinaires, l’Observatoire de TZCLD est imaginé comme un carrefour entre les actrices et acteurs du projet sur les territoires et le monde académique. Il se compose ainsi de près de 70 chercheuses et chercheurs ayant répondu à l’appel à manifestation d’intérêt lancé par l’association TZCLD à l’automne 2022 et plus de 70 territoires, habilités et émergents, sont associés aux travaux de recherche. Son objectif : essayer de comprendre comment se déclenchent, se construisent, se développent et s’installent les processus induits par la mise en place du droit à l’emploi territorialisé. Pour cela, quatre axes de recherche ont été identifiés : 
 

  • Inversion de la logique de l’emploi et parcours de vie
  • Droit à l’emploi et non recours 
  • Régulation territoriale et dynamiques d’institutionnalisation
  • Mesure d’impact social et création de valeur  
     

Alors que s’ouvre une deuxième étape de l’expérimentation, ces recherches ont aussi vocation à alimenter des évaluations conduites par d’autres acteurs, à l’instar du Comité scientifique chargé de l’évaluation ou du Fonds d’expérimentation. Elles viendront compléter et enrichir plusieurs initiatives provenant du monde associatif ou académique. Un dossier spécial TZCLD est par exemple en cours de réalisation, en articulation avec la Revue International de l’économie sociale (RECMA).
 

L’actu de l’Observatoire
 

Le rôle de l’Observatoire est donc multiple : soutenir et encourager la recherche sur le projet, favoriser l’accès aux terrains et le dialogue entre acteurs, actrices et chercheuses, chercheurs dans une démarche apprenante, mais aussi valoriser les résultats des recherches à travers des journées d’étude, publications, webinaires…

Un premier webinaire de l’Observatoire de TZCLD aura lieu la semaine prochaine, mardi 21 mars de 12h à 14h et sera consacré à : “La recherche sur Territoires zéro chômeur de longue durée : quelles méthodes ?”.

Ce webinaire proposera un espace de réflexion sur les différentes méthodes de recherche déployées sur les territoires, les questionnements, les freins… Cela afin de croiser les expériences des équipes de recherche qui travaillent sur les territoires expérimentateurs et les projets émergents qui se préparent.


Pour ne louper aucune info de l’Observatoire


Pour retrouver toutes les actualités de l’Observatoire et l’agenda des événements à venir, rendez-vous sur la page de l’Observatoire sur notre site. Une base de données de toutes les publications concernant l’expérimentation y est aussi disponible. Elle compte plus de 200 documents consultables, entre évaluations, rapports, études académiques et autres informations sur le projet en France, mais aussi ailleurs en Europe.

 

La 6e édition du Laboratoire des travaux utiles c’est du 3 au 7 avril



Le Laboratoire des travaux utiles est une semaine thématique nationale destinée à rendre visibles les travaux utiles réalisés sur les territoires habilités. C’est l’occasion pour les EBE d’ouvrir leurs portes et de montrer la quantité et la diversité des activités réalisées mais aussi ce qu’elles apportent au territoire au travers de visites guidées et d’animations.


Permettant aux habitant·es, partenaires, élu·es et projets volontaires d’échanger autour du projet, le Laboratoire des travaux utiles est l’un des temps forts annuels de l’expérimentation.

 

Pour plus d'infos: Laboratoire des travaux utiles 2023 : le programme des territoires - Territoires zéro chômeur de longue durée (tzcld.fr)

Pas encore de commentaires