Participatif
ACCÈS PUBLIC
17 / 02 / 2020 | 94 vues
Laurent Grandguillaume / Membre
Articles : 7
Inscrit(e) le 21 / 10 / 2019

Prêt pour l’extension de Territoires zéro chômeur de longue durée à de nouvelles zones

À Pontchâteau (Loire-Atlantique), le comité local se prépare activement en vue de l’extension de Territoires zéro chômeur de longue durée à de nouveaux territoires. Près d’une quarantaine de membres se réunissent régulièrement avec des chômeurs très impliqués dans le projet. L’idée a même émergé de créer un atelier de réalisation de prototypes, en préparation de l'éventuelle future entreprise à but d’emploi (EBE). Plus de 500 personnes sont identifiées comme chômeurs dans la commune, ce qui montre l’ampleur du défi collectif.

 

La maire de la commune, également membre du conseil d’administration de notre association, est particulièrement engagée dans le projet, avec le soutien total du président du Conseil départemental et des entreprises locales. Il n’y aura d’ailleurs pas de projet réussi dans l’avenir sans un engagement clair des départements concernés. Lors des échanges avec les membres du comité local, j’ai pu déceler de l’enthousiasme, de l’engagement et de l’espérance. J’ai aussi perçu de l’impatience face au temps institutionnel pour enfin engager la suite.

 

Comme dans les 105 zones aujourd'hui accompagnées par l’association Territoires zéro chômeur de longue durée, les acteurs sont prêts. Certes avec divers degrés de maturité mais prêts à relever le défi. L’association Territoires zéro chômeur de longue durée se prépare à cette nouvelle étape, avec l’animation de grappes régionales, l’organisation de formations, la mise à disposition d’outils numériques s’appuyant sur le travail de capitalisation et l’accompagnement des zones d’expérimentation qui nous sollicitent....
 

Nous jouons pleinement notre rôle, dans notre diversité. Nous entendons bien être à la fois le poil à gratter des institutions lorsque nécessaire et la chrysalide des projets émergents dans les zones. Nous venons de terminer le travail de diagnostic partagé avec le Ministère du Travail et attendons désormais les annonces de la Ministre pour la suite, avec confiance et vigilance. Nous avons été force de propositions sur la base des fondamentaux que nous portons dans l’intérêt des gens. Nous avons eu un dialogue franc sur la base des rapports d'évaluation publiés. Nous avons allumé une étincelle, il appartient désormais aux institutions de rallumer tous les soleils.
 

Pour plus d'informations sur nos actions : retour sur les portes ouvertes des territoires expérimentaux : https://www.tzcld.fr/laboratoire-des-travaux-utiles-2020-retour-sur-les-portes-ouvertes-des-territoires-experimentaux/.

Afficher les commentaires

 Le  montant de la participation de l'État pour cette dernière année d'expérimentation vient être publié au JO du 16 février 2020.

Comme en 2019, sa contribution est fixée à 95% du montant brut horaire du salaire minimum de croissance, appliqué au nombre d'équivalents temps plein employés dans les "entreprises à but d'emploi".

Dont acte ! mais l'important désormais est effectivement l'extension d'un dispositif qui a fait ses preuves et  nous attendons avec impatience la traduction concrète des engagements présidentiels...!

 

(*) l'arrêté : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2020/2/11/MTRD1936799A/jo/texte