Participatif
ACCÈS PUBLIC
23 / 05 / 2014 | 2 vues
Emmanuelle Heidsieck / Membre
Articles : 242
Inscrit(e) le 17 / 12 / 2007

Les cotisations familiales permettent la conciliation entre vie privée et vie professionnelle

Le taux des cotisations patronales (les salariés ne paient pas ces cotisations) à la branche famille de la Sécurité sociale va passer de 5,25 à 3,45 % au 1er janvier 2016 pour les salaires inférieurs à 3,5 SMIC, soit pour 90 % des salariés. « On est bien dans une logique de remise en cause à laquelle nous sommes effectivement hostiles. Ces cotisations, qui rapportent 35 milliards d'euros par an, permettent la conciliation entre vie privée et vie professionnelle (crèches, aides au logement, congés parentaux...). Il est évident qu'un salarié qui n'a pas de problèmes de vie privée est entièrement disponible pour se consacrer à son travail », estime Philippe Louis, président de la CFTC.

Retrouvez, sur abonnement, l’interview où il développe l’argumentation selon laquelle ce n’est pas à l'État mais aux entreprises de participer à l'effort en faveur de la politique familiale.

Pas encore de commentaires