• Participatif
    ACCÈS PUBLIC
    15 / 10 / 2018 | 43 vues

    La MNT confirme son positionnement mutualiste, professionnel et territorial

    Dans le contexte particulièrement évolutif du domaine de la protection sociale comlémentaire, interview croisée d'Alain Gianazza (président général de la MNT) et de Laurent Adouard (directeur général).

    En 2015, la MNT a lancé son nouveau projet stratégique et d’entreprise, quel bilan faites-vous trois ans après ?

  • Focus
    ACCÈS ABONNÉ
    02 / 10 / 2018

    Certification des compétences des mandatés : aucun lien avec les ordonnances, la question de la prise en charge des salaires reste à régler

    Un communiqué du ministère du Travail a totalement fait l'impasse sur le fait que la certification des compétences des mandatés était une traduction à rebours de la loi Rebsamen de 2015. A l'heure d'une prochaine généralisation du dispositif, la question de la prise en charge des salaires pendant le temps de préparation à la certification reste à régler.

  • Focus
    ACCÈS ABONNÉ
    01 / 10 / 2018

    BipBipInfos : la veille sociale hebdomadaire exclusive n° 194

    L’URSSAF durcit sa propre politique en matière de voitures de fonction : ce n’est pas un élément de rémunération - Politique du chiffre appliquée aux policiers : des précisions sur le futur régime - Certification des compétences des mandatés : aucun lien avec les ordonnances, la question de la prise en charge des salaires reste à régler - Formation à l’anglais chez Renault : pas possible d’aller en Angleterre - Formation à la prévention des risques professionnels : quelle place pour les services de santé au travail inter-entreprises ? - Représentativité patronale : du rififi chez les syndicats d’avocats - Dérogation au nombre de mandats pour le CSE : projet de décret en cours - La gestion du CE de l’audiovisuel public sous les feux de la critique : guéguerre syndicale en vue
  • Focus
    ACCÈS ABONNÉ
    22 / 05 / 2018

    BipBipInfos : la veille hebdomadaire exclusive n°178

    Prévoyance : dans l’intérim, il faudra justifier d’une ancienneté pour être couvert hors accidents du travail et maladies professionnelles - Le médiateur nommé chez Orano a rendu son pré-rapport - Paritarisme et formation : le SNEPS alerte sur un conflit d'intérêt potentiel dans la branche de la sécurité - La DIRECCTE organise une réunion de service chez Safran : un fâcheux mélange des genres pour la CGT et SUD - Engie a vite bouclé certains accords avant la fin du moratoire El Khomri - Renault expérimente une GPEC locale sur les métiers de l’ingénierie du diesel - RPS au PMU : le CE demande un audit du management de la direction des réseaux commerciaux - Le futur modèle d'agence collaborative de BPCE interroge SUD - Michelin : hausse des salaires supérieure aux gains de productivité, volonté de développer l’actionnariat salarié et intéressement élargi - Avantages en nature des salariés d'Orange : le crédit VOD prolongé de trois ans - Un ex-ingénieur d'IBM obtiendra-t-il 100 000€ au titre de ses inventions brevetables ?
  • BipBipInfos : la veille hebdomadaire exclusive n°168 Rodolphe Helderlé lun 12/03/2018 - 11:05
    Condamnation d'Altran sur les heures sup' : 300 dossiers gagnés à Toulouse, jackpot pour la CGT - Le télétravail occasionnel rendu possible mais pas évident chez Sopra/Steria - Amende fiscale donne rabotage d'avantages en nature chez Canon France - Intéressement chez Arcelor Mittal : entre 15,5 % et 50 % de taux de performances - Paiement progressif du temps de pause en temps de travail effectif chez Baccarat - Ça ne se bouscule pas pour être directeur d'établissement social et médico-social - Mesurer la capacité à résister au travail de nuit - Les Affaires étrangères à la traîne, selon la CFDT
  • Ressources d'entreprise
    04 / 08 / 2017 | 8 vues

    Vince Autoroutes : gratuité partielle des trajets privés sur le réseau pour les salariés

    De façon totalement dérogatoire, l’information sur la situation économique et financière de l’entreprise et celle sur les orientations stratégiques se déroulent sur une journée commune en janvier/février. Les représentants ont alors 4 mois pour rendre leur avis lors d’une journée en mai/juin.