Ofi AM investissement responsable

 

Participatif
ACCÈS PUBLIC
12 / 07 / 2019 | 44 vues
michel debonnaire / Membre
Articles : 10
Inscrit(e) le 31 / 08 / 2018

Quel lien entre rupture professionnelle et consommations addictives ?

Analyse de l’enquête de la FNATH sur l’addiction des gens en rupture professionnelle.


Quel lien entre rupture professionnelle et consommations addictives ?
 

  • Pour 58 % des répondants, la consommation de substances est en augmentation depuis le changement de situation professionnelle.
  • 63 % estiment que cette consommation leur pose problème.
  • Parmi les substances psychoactives consommées, les médicaments contre la douleur (morphine, opium et codéine) occupent la première place (55 %).
     

Viennent ensuite le tabac (37 %), l’alcool (28 %), les médicaments contre l’anxiété (19 %), d'autres produits (16 %), cannabis (6 %), cocaïne, crack, ecstasy, LSD et amphétamines (3 %).
 

  • L’âge de la première consommation concernant les traitements contre l’anxiété et la douleur est très corrélé à la situation de rupture d’emploi des répondants.
  • Près d’un tiers des répondants déclare n’avoir parlé de leur consommation à personne.
     

 Résultats de l’enquête
 

Institutions ou entreprises accueillant un public fragilisé, découvrez notre brochure : « Les risques d'addiction pour les gens en rupture professionnelle.

Pas encore de commentaires