Participatif
ACCÈS PUBLIC
13 / 09 / 2021 | 337 vues
Social Nec Mergitur / Membre
Articles : 269
Inscrit(e) le 25 / 11 / 2011

Grève dans les bibliothèques de France et de Navarre contre l'instauration du pass sanitaire : Nantes rejoint le mouvement

Cette « bombe à fragmentation pour la lecture publique », selon l'Association des bibliothécaires de France (ABF), est-elle en train d'exploser partout dans le pays ?

 

Le mouvement social des bibliothécaires contre l'instauration du pass sanitaire pour accéder aux établissements de lecture publique est indubitablement en train de s'étendre. Selon l'ABF, c'est « une bombe à fragmentation pour la lecture publique » d'après un communiqué qui a fait grand bruit au sein de la profession.

 

Non seulement, ce phénomène touche les grande métropole comme Paris, Lyon (Rhône), Grenoble (Isère) ou Toulouse (Haute Garonne) mais aussi des communes plus petites comme Guingamp (Côtes-d'Armor), Brest (Finistère), Seyssins (Isère), Lannion (Côtes-d'Armor), Romainville (Seine-Saint-Denis), Meylan (Isère) et La Rochelle (Charente-Maritime). À celle longue liste, il faut désormais ajouter Nantes (Loire-Atlantique).

 

Depuis samedi, les bibliothécaires du bord de l'Erdre se sont, eux aussi, mis en grève, à l'appel de la CGT, pour protester contre la mise en place du pass sanitaire qui touche à la fois le public et le personnel avec pour conséquence la fermeture partielle de la médiathèque Jacques Demy et de deux bibliothèques de quartier.

 

Ce mouvement ne devrait pas s'arrêter là car, dès cette semaine, les bibliothécaires vont aussi devoir contrôler les usagers eux-mêmes, après le retrait de la société qui en avait la charge pour cause de coût trop élevé, selon la municipalité nantaise. « Les collègues ne voient pas cela d’un bon œil, vu les agressions qui ont été subies par un agent de cette société privée et par la médiatrice de la médiathèque », rapporte ainsi une bibliothécaire nantaise. Selon nos informations, ces événements sont effectivement assez graves pour engendrer des arrêts de travail pour les intéressés.

 

À noter que ce mouvement, qui devrait continuer de faire tâche d'huile puisque une pétition nationale vient d'être lancée sur change.org, commence à susciter des réactions politiques, notamment à Lyon, où l’exécutif municipal a demandé « la levée du passe sanitaire pour entrer dans les bibliothèques » au préfet, dans un communiqué repris par la presse locale. Une idée pour Johanna Roland, la maire (PS) de Nantes, laquelle vient d'être intronisée directrice de campagne d'Anne Hidalgo pour la course à la présidentielle ?

Pas encore de commentaires