Participatif
ACCÈS PUBLIC
24 / 06 / 2024 | 84 vues
Social Nec Mergitur / Membre
Articles : 275
Inscrit(e) le 25 / 11 / 2011

Crise dans les musées municipaux parisiens !

La CFTC, syndicat habituellement modéré, fustige, de manière cinglante, la gestion de la direction de Paris-Musées...

 

« Départs précipités, arrêts pour dépression, y compris dans l’encadrement » c’est la description inquiétante que fait le syndicat CFTC sur la situation sociale à Paris-Musées, l’établissement public en charge des quatorze musées municipaux de la capitale

 

Et le syndicat, pourtant connu pour être des plus modérés, en remet une couche dans cette charge. « La maltraitance au travail est connue à Paris-Musées, le nombre de signalements pour harcèlement est, de plus, important mais rarement traités » précise-t-il dans son communiqué.

 

A ce climat inquiétant se rajoute une faillite de la direction dans la gestion administrative puisque le turn-over du service paye est tel que cela a désormais « une incidence sur les payes comme on a pu le voir dernièrement avec les primes de transport, les heures supplémentaires non payées ».

 

Une situation qui risque de perdurer selon la CFTC car « le recrutement des UGD (ceux en charge de la paye Ndr) est de plus en plus difficile et long, car la mauvaise réputation de Paris n’est plus à faire ».  Pas très fluctuat pour Anne Hidalgo, la maire de Paris car cette structure, présidée par Carine Rolland, son adjointe en charge de la culture, dépend directement de l’Hôtel de Ville.

 

D’autant que la CFTC n’est pas seule dans sa critique, puisque rejointe en cela par le syndicat Supap-FSU qui également dénonce des comportements vexatoires dans un article pointant entre autres des méthodes d’un autre âge comme le fait de ne plus fournir « de cartes de cantine aux vacataires du palais Galliera les empêchant ainsi de se rendre à la cantine et les privant de cet avantage auquel ils ont droit comme les titulaires ». Du pur mergitur !

 

Pas encore de commentaires