Participatif
ACCÈS PUBLIC
04 / 12 / 2018 | 12 vues
robin carcan / Modérateur Contenu
Articles : 1127
Inscrit(e) le 08 / 04 / 2010

Téléperformance va-t-il pouvoir interdire les smartphones sur ses plateaux ?

Le dossier sur la « norme à tout faire », selon l’expression utilisée par SUD, est en voie de passer devant le tribunal administratif de Cergy-Pontoise.

La direction de Téléperformance conteste une décision de l'Inspection du travail prise en septembre et qui refuse la modification envisagée du règlement intérieur. Pour l’administration du travail, explique le syndicat SUD, ce projet a été censuré à cause de l’atteinte à la liberté individuelle. Tout découle de l’application d’une norme (PCI DSS) : la conformité à cette norme est obligatoire pour tout entreprise qui stocke, traite ou transmet des données de titulaires de cartes de paiement. De fait, elle concerne uniquement les clients rentrant dans cette catégorie mais le leader des centres d’appels  a voulu interdire, d’abord en 2016, puis de nouveau il y a un an, aux conseillers clients et aux techniciens d’avoir leur smartphone sur les plateaux de ses centres d’appels. L'objectif est que le téléphone personnel  soit déposé dans le vestiaire.

En clair, il s’agit de généraliser une pratique alors qu’elle est seulement exigée pour une norme (à l’origine américaine) concernant un certain type de contrats. La manipulation de données bancaires impose que les conseillers ne puissent éventuellement pas faire de photo ou de scan de données.

Morceau choisi de la veille hebdomadaire du BipBipInfos n° 201 [19 novembre 2018].

Pas encore de commentaires