Participatif
ACCÈS PUBLIC
27 / 08 / 2020 | 81 vues
Dominique Delpouy / Abonné
Articles : 38
Inscrit(e) le 16 / 01 / 2009

Une nouvelle complémentaire de santé pour les agents de la Banque de France

Décidément, l'année 2020 aura été surprenante à plusieurs égards... Jamais dans l’agenda social un mois de juillet et un début août n'ont été aussi chargés. La faute du covid-19, du remaniement ministériel et aussi de la Banque qui a traîné pour ouvrir certaines négociations que nous réclamions tous depuis longtemps.
 

C’est ainsi que nous avons dû négocier une nouvelle complémentaire de santé au pas de charge. Afin d’améliorer son attractivité en la matière, la banque a souhaité négocier un nouvel accord plus favorable, notamment pour les jeunes et les actifs. Si, dans un premier temps, notre principale crainte était que les retraités soient exclus du bénéfice d’une subvention, ce doute a rapidement été levé.

 

De nombreuses avancées ont été obtenues au terme d’un véritable marathon social qui s’est déroulé à un rythme sportif. 

Voici les principales améliorations :

  • une adhésion à montant unique pour les agents et leurs enfants (quel que soit le nombre d’enfants),
  • un taux de subvention de l’employeur porté à 80 % pour les actifs et leurs enfants,
  • une amélioration significative du panier de soins par l’intégration du module optionnel payé par 50 % des adhérents actuels en plus de la couverture obligatoire,
  • une contribution forfaitaire de 30 € par mois pour les retraités d'une part et pour leurs ayant droits de l'autre,
  • l’engagement de la banque de doter un fonds social de 250 000 € pour aider à financer des soins onéreux et de participer aux actions de prévention à hauteur de 75 000 €.
     

Devant trouver son application début 2021, cet accord a été signé par l'ensemble des organisations syndicales.

Pas encore de commentaires