Participatif
ACCÈS PUBLIC
21 / 01 / 2021 | 92 vues
Guillaume Buiron / Membre
Articles : 31
Inscrit(e) le 31 / 05 / 2013

Un homme, une voix : le groupe Matmut lance une consultation nationale auprès de ses 4 millions de sociétaires afin de co-construire et définir sa raison d’être

Le groupe Matmut souhaite formaliser sa raison d’être en 2021, année de son soixantème anniversaire. Via une démarche par essence profondément respectueuse des principes démocratiques mutualistes (un homme, une voix), la totalité de ses sociétaires, délégués des sociétaires et du conseil d’administration, administrateurs et de ses collaborateurs, soit 4 millions de personnes, est invitée à s’exprimer, dans le cadre d’une consultation nationale d’une ampleur inédite. Du 20 janvier au 19 mars, une plate-forme, élaborée avec OpinionWay, permettra de recueillir et de définir les contributions positives que l’entreprise entend apporter aux défis sociétaux, environnementaux et économiques aujourd'hui et demain. Au terme des travaux et de l’analyse des contributions, la raison d’être sera formalisée puis révélée en juin 2021. Elle s’incarnera concrètement dans la mise en œuvre du nouveau plan stratégique 2021-2023 du groupe.
 

Dans la continuité de ses actions et afin d'encore mieux formaliser ses engagements, le groupe Matmut souhaite définir sa raison d’être. Fidèle à son fonctionnement mutualiste, il a souhaité donner la parole à ses parties-prenantes, notamment ses sociétaires et ceux qui les représentent, les délégués. C’est ainsi qu’est née l’idée d’une  grande consultation nationale.  


Avec la volonté de pousser la logique mutualiste au maximum, la consultation est la plus large possible, puisque les 4 millions de sociétaires du groupe, les 830 délégués des sociétaires et du conseil d’administration mais aussi les 6 300 collaborateurs sont invités à donner leur avis. Ils utiliseront une plate-forme spécifique, élaborée avec OpinionWay, entre le 20 janvier et le 19 mars 2021, dans une logique de co-construction de la raison d’être du groupe.

 
L’objectif est notamment d’évaluer les préoccupations de chacun sur les grands enjeux de société et de cerner les attentes à l’égard de la Matmut pour répondre à ces enjeux.
 

Inédite par son ampleur, cette approche est rendue possible grâce à un questionnaire d’une vingtaine de questions, adapté selon la famille d’appartenance du répondant. Son avis est sollicité notamment sur ses préoccupations dans le monde d’aujourd’hui, son sentiment sur le rôle des entreprises dans la société, les enjeux sociétaux des prochaines années, ses projets et ses priorités… 


Au terme des travaux et de l’analyse des contributions, la raison d’être du groupe Matmut sera formalisée et révélée en juin, alors que la Matmut célèbre ses soixante ans cette année. Elle s’incarnera concrètement dans la mise en œuvre du nouveau plan stratégique 2021-2023 et résonnera dans l’ensemble des projets, actions et engagements du groupe Matmut, pour le présent et le futur.  


Afin d’accompagner le lancement de la plate-forme le 20 janvier, une campagne de presse sera prochainement diffusée dans des titres de la presse quotidienne régionale française. Elle aura pour vocation de faire connaître cette démarche atypique et de s’adresser aux sociétaires du groupe Matmut, partout en France. Ces derniers sont par ailleurs directement informés du lancement de la consultation.
 

Une démarche cohérente
 

Depuis soixante ans, le groupe Matmut élabore son développement sur des valeurs qui font sa singularité : gouvernance choisie démocratiquement, absence d’actionnaires, implication dans les enjeux de société etc. Ces engagements ont logiquement mené le groupe à entamer des travaux pour définir et formaliser sa raison d’être en 2021. 
 

Prévention des risques, mécénats et soutien à la recherche médicale, à l’innovation et à la vie culturelle et sportive sont autant d’exemples d’actions déjà menées par le groupe, dont la politique de RSE s’articule sur le développement durable, l’inclusion et le bien-être. Aujourd’hui, l’entreprise veut aller plus loin en formalisant concrètement sa raison d’être, qui lui permettra de définir les contributions positives qu’elle entend apporter aux défis sociétaux, environnementaux et économiques aujourd’hui et demain.
Naturellement, la même logique de valeur s’appliquera au cœur de métier, dans la capacité du groupe à continuer d'apporter des solutions et services assurantiels pertinents à ceux qui lui font confiance.
 

Commentant le lancement prochain de la consultation nationale, Christophe Bourret (président de la SGAM Matmut et de la Mutuelle Matmut) a déclaré : « Au cours de notre réflexion sur les travaux à entreprendre pour définir la raison d’être du groupe, il nous est paru comme une évidence d’activer l’ADN mutualiste au maximum : chaque composante de l’ensemble est à prendre en compte. Pas d’entre-soi, l’avis de tous compte, à part égale. De plus, chacun a ses propres enjeux et ses propres attentes : nos sociétaires, en tant que consommateurs, de plus en plus responsables, les délégués, qui sont un maillon essentiel du fonctionnement mutualiste, et les collaborateurs, qui œuvrent opérationnellement au bon fonctionnement de notre groupe. Bien entendu, la Matmut n’a pas attendu ses soixante ans pour s’engager, défendre une certaine conception de son métier d’assureur et porter des valeurs. Mais avec, je l’espère, une mobilisation importante de nos parties prenantes, nous aurons une idée encore plus fine de la place que nous devons occuper au sein de la société et des attentes de ceux qui nous font confiance ».

Pas encore de commentaires