Participatif
ACCÈS PUBLIC
13 / 09 / 2019 | 159 vues
Guy Contrastin / Membre
Articles : 6
Inscrit(e) le 18 / 11 / 2008

QVT : insultes et menaces

Professionnellement, je suis éloigné de la police, de la gendarmerie, des pompiers, des chauffeurs de bus etc.

 

Dans mon milieu professionnel, nous avons hélas également été victimes de suicides, de tentatives et de tout le panel des RPS, dépression, harcèlement, épuisement professionnel etc.

 

Je m'interroge : quel salarié pourrait-il supporter d'être quotidiennement insulté, bafoué et, me semble-t-il, bien trop souvent mis en cause même s'il a respecté les ordres de sa hiérarchie à la lettre ?

 

Nous avons bien trop souvent l’impression que les instructions sont menées uniquement à charge et que l'on sacrifie un lampiste pour calmer les plus bas instincts du peuple.

 

Les effets connus du manque de reconnaissance, des injonctions paradoxales, de la perte de sens et du manque de soutien par la hiérarchie sont parfaitement illustrés par : « mon fils ne supportait plus ce manque de respect, ces bouteilles jetées à la figure et ces crachats au visage. Imaginez ce que je ressens quand je lis sur les réseaux sociaux, « Champagne ! Un de moins ! »

 

Selon vous, que pouvons-nous faire afin d'efficacement protéger les salariés en contact avec le public ?
 

Ne serait-ce pas de la qualité de vie au travail « active et efficace » ?

Pas encore de commentaires