Participatif
ACCÈS PUBLIC
01 / 12 / 2023 | 68 vues
Elise Saada / Membre
Articles : 1
Inscrit(e) le 27 / 12 / 2022

Prévoyance : un niveau d’information et d’accompagnement des agents publics en arrêt maladie qui doit progresser

La Mgéfi a organisé le 20 novembre dernier à Paris un colloque sur le thème : "Gestion et accompagnement des agents publics en arrêts maladie."

 

Constats et perspectives.
 

À cette occasion, la mutuelle a dévoilé les résultats d’une enquête(**) menée par l’institut Via Voice*qui éclaire sur le niveau d’information des fonctionnaires au sujet de la prévoyance et sur leurs attentes dans le cadre notamment de la reprise du travail.


La prévoyance : un sujet mal maîtrisé par les agents publics, mais perçu comme relevant des mutuelles identifiées en tant qu’acteurs majeurs du domaine.


L’enquête montre que spontanément, les fonctionnaires actifs et retraités sont en mesure de restituer les thématiques qui sont rattachées à la prévoyance : ils parlent de santé et maladie (23 %), d’anticipation des risques (20 %), d’indemnités et de revenus (15 %), plus rarement d’accidents de la vie (5 %), d’arrêts de travail (3 %) ou de décès (3 %).


En revanche, ils sont 1 sur 2 à reconnaître la définition de la prévoyance et une partie de l’échantillon confond prévoyance et prévention (18 %).


Ainsi 55% des personnes interrogées savent définir de façon juste ce qu’est la prévoyance.


La notion de prévoyance est à la fois complexe et loin des préoccupations premières des agents actifs.


L’effort de pédagogie et l’accompagnement des mutuelles doit être constant. Comment ?


En se tenant aux côtés de l’agent tout au long de sa vie professionnelle. Les arrêts maladie, l’incapacité ou encore l’invalidité, sont des sujets essentiels qui nécessitent la mise en place de solutions.


77% des fonctionnaires interrogés attribuent aux mutuelles le rôle d’acteur de leur prévoyance et 62% estiment connaître ses droits et garanties. En effet, en tant que mutuelle spécialiste de la protection en santé et en prévoyance des agents publics, la Mgéfi est soucieuse d’être au plus près des attentes de ses adhérents.


Focus sur les arrêts de travail : un nécessaire accompagnement en amont de la survenue jusqu’au retour à l’emploi


Près de 1 agent actif sur 5 déclare avoir déjà bénéficié d’actions de prévention ou dépistages pour prévenir les arrêts de travail. La prévention est un maillon essentiel dans la prise en charge des agents publics avant que le risque ne survienne.


23 % des fonctionnaires interrogés déclarent avoir été accompagnés pendant leur arrêt de travail, et 44% disent avoir subi une baisse de revenus.


La majorité des arrêts de travail ont des durées de quelques jours et ne demandent pas d’accompagnement particulier, 7 fonctionnaires actifs sur 10 qui déclarent avoir été en arrêt de travail ont gardé contact avec leurs collègues.


Cependant, concernant certaines catégories de personnel, notamment celles touchées par des arrêts maladies de plus de six mois, un accompagnement spécifique, au-delà d’aides financières, est essentiel. Ces populations souffrant bien souvent d’une affection longue durée peinent parfois à garder des liens avec leur entourage au sens large. « Il est fondamental dans leur intérêt, comme celui de l’employeur, d’être à leur coté dans ces moments difficiles de la vie », ainsi que l’affirme Bruno Caron, président de la Mgéfi.


La prévoyance est un sujet majeur, structurant du pacte social, et l’accompagnement des agents publics doit demeurer au centre de l’action des complémentaires santé.

 

« Connaître sa population et activer des mécanismes solidaires pour aider ceux qui en ont besoin est bien la mission première de la Mgéfi et le reflet des valeurs mutualistes qu’elle défend plus que jamais », ajoute le président Bruno CARON en guide de conclusion.

 

(**) Enquête réalisée du 12 au 26 octobre 2023, auprès d’un échantillon de 1 000 fonctionnaires actifs
représentatifs de la population des fonctionnaires. Un terrain parallèle a été mené auprès de 100 retraités de la fonction publique.

Pas encore de commentaires