Participatif
ACCÈS PUBLIC
21 / 10 / 2020 | 194 vues
Jacky Lesueur / Abonné
Articles : 1435
Inscrit(e) le 04 / 03 / 2008

Pour une fonction publique heureuse au-delà des idées reçues

Produite par la Fabrique Spinoza, un « think-tank » (qui se définit comme un « mouvement du bonheur citoyen ») et présentée par la MNT, une étude sur le bonheur au travail des fonctionnaires (« pour une fonction publique heureuse ») écarte quelques idées reçues et présente des propositions d’actions.

La MNT a souhaité s’associer à cette démarche car, depuis plusieurs années, elle investit les thématiques d’innovation de RH, de qualité de vie au travail et d’épanouissement dans la fonction publique territoriale dans le cadre de son accompagnement de santé au travail des collectivités territoriales.
 

L’étude se base sur une enquête de terrain et sur une série de témoignages d’agents s’estimant heureux au travail. L’idée est de montrer que, loin des clichés, la fonction publique n’est pas en retard par rapport au privé pour ce qui est du bonheur au travail. Mais elle a aussi pour objectif d’influencer les décideurs, afin d'opérer des changements pour le mieux-être des agents. Chiffres à l’appui, on y apprent que les agents publics sont en moyenne davantage satisfaits de leur emploi que les salariés du privé et plus fiers de leur métier.

 

L’étude présente les neuf approches de transformation comme  « redonner du sens », « co-construire le projet collectif », « transformer le travail et l'espace », « dessiner un chemin de développement », « transformer par  le numérique » et elle détaille les évolutions nécessaires.

 

Au-delà des actions classiques (notamment la prévention des risques psycho-sociaux et des troubles musculo-squelettiques), l’étude détaille une foule de pistes et d’initiatives.

 

Un cadre de travail sain et sécurisé, une relation apaisée aux outils numériques avec un droit à la déconnexion, une promotion de l’activité physique, une formation à la méditation de pleine conscience, l’aménagement de salles de repos avec autorisation de sieste au travail, un soutien psychologique pour les agents en difficulté et une charte de la parentalité pour un meilleur équilibre vie privée/vie professionnelle : les idées ne manquent pas.
 

Pas encore de commentaires