Participatif
ACCÈS PUBLIC
16 / 01 / 2023 | 221 vues
CFE-CGC Schneider Electric / Membre
Articles : 1
Inscrit(e) le 16 / 01 / 2023

Plan salarial 2023 chez Schneider Electric : Mobilisons-nous pour soutenir notre pouvoir d’achat et partager équitablement les profits !

Suite aux propositions honteuses de la Direction France lors de la dernière réunion de négociation des NAO 2023, les organisations syndicales (CFE-CGC, FO, CFDT et CFTC) représentant les salariés de SEI-SEF ont décidé de se rassembler et d’organiser une unité commune pour défendre les intérêts de tous !


Quelle que soit la catégorie socio-professionnelle et l’activité (industrielle, logistique, administrative, tertiaire), nous sommes tous impactés par l’inflation. Alors que nous avons tous contribué activement aux résultats 2022 qui seront encore à un niveau record, la direction ne
souhaite pas en tenir compte dans la valorisation de nos salaires. Elle propose un budget global d’augmentation indécent à 3,7% !


Une telle proposition est indigne d’une entreprise du CAC40 et reste très loin des autres entreprises de la métallurgie qui sont pourtant pour certaines moins performantes.


Pour les organisations syndicales, c’est surtout un mépris clair de l’engagement et des efforts de tous ses salariés, un déni total du mécontentement et des difficultés financières exprimées.


Alors que notre PDG est reçu par le gouvernement pour présenter les ambitions de l’entreprise en 2023 (année qui s’annonce encore très favorable pour le groupe), nous espérons qu’il envisagera une redistribution plus équitable des profits générés en France !


Les organisations syndicales représentatives de Schneider appellent les salariés à faire entendre leur mécontentement à partir du 17 janvier pour obtenir des propositions décentes  :
 

  • Sur les sites industriels et les centres logistiques : Blocage de la circulation des flux de transports des produits finis (rien ne rentre, rien ne sort pendant 24h), avec distribution de tracts...
  • Sites tertiaires : grève entre 10h30 et 12h30 pendant la négociation
  • Pétition en ligne
  • Boycott de Pulse le 19/01 de 9h à 12h30...
Pas encore de commentaires