Participatif
ACCÈS PUBLIC
08 / 05 / 2020 | 156 vues
Philippe Grasset / Abonné
Articles : 167
Inscrit(e) le 01 / 10 / 2008

Pas encore de document unique d'évaluation des risques à jour dans les services économiques et financiers de Bercy

Les mesures de prévention à prendre dans le cadre du déconfinement progressif dans les services économiques et financiers ont légitimement constitué le sujet central du dernier CHSCT ministériel.
 

Au-delà du CHSCT ministériel, les fédérations syndicales exigent la tenue de CHSCT dédiés au covid19 sur l’ensemble du territoire et l’ensemble des services économiques et financiers de Bercy (le CHSCT étant l’instance compétente en matière de santé, de sécurité et de conditions de travail). Cette crise révèle l’absolue nécessité du maintien des CHSCT.
 

Le secrétariat général veut établir un plan ministériel de prévention des risques en concertation avec les fédérations et en intégrant l’évaluation des risques dans cette démarche. Le contenu des mesures de prévention reste à être formalisé.
 

À court terme et d’ici le 11 mai prochain, cette formalisation ne peut s’effectuer dans le cadre du DUERP.
 

Pour le secrétariat général, la procédure d’élaboration de ce document et le calendrier de la campagne de mise à jour en cours ne sont pas compatibles avec l’urgence de la situation épidémique. Pour autant, il s’engage à ce que les évaluations réalisées et les mesures de prévention prises durant la crise sanitaire soient consignées dans les DUERP d’ici fin 2020, sous forme d’avenants.
 

Notre fédération s’étonne que la mise à jour du DUERP soit aussi longue et difficile à réaliser à Bercy, vu ce qui se fait dans le privé mais reconnaît que l’urgence est d'instaurer un plan ministériel de prévention efficace qui rassurera les agents dans ce contexte très anxiogène : le futur guide ministériel proposé devrait répondre à cette urgence.

Pas encore de commentaires