Participatif
ACCÈS PUBLIC
23 / 06 / 2021 | 44 vues
Jacky Lesueur / Abonné
Articles : 1483
Inscrit(e) le 04 / 03 / 2008

Mission de préfiguration des nouvelles structures de formation et de gestion des cadres supérieurs de l'État

Suite aux annonces de réforme de la formation et de la gestion des cadres supérieurs de l'État ces dernières semaines, la Ministre de de la Transformation et de la Fonction publique a installé la mission qui sera en charge de la « préfiguration » de la mise en place des nouvelles structures, la semaine dernière :

  • la délégation interministérielle à l'encadrement supérieur de l'État (DIESE),
  • et l'Institut national du service public (INSP), prévues pour remplacer l'ENA en sa forme actuelle.


Cette mission sera pilotée par Jean Bassères, directeur général de Pôle Emploi (ancien directeur général de la comptabilité publique, qui a déjà récemment été chargé de réflexions sur la responsabilité des gestionnaires publics : cf. « Remise en question de la responsabilité des gestionnaires publics ? » (Miroir Social).

 

Il devra s'appuyer sur une équipe pluridisciplinaire de personnalités (DRH de la fonction publique ou « acteurs extérieurs » et universitaires, entre autres) et rendre ses travaux pour le 1er novembre prochain.

 

Objectifs fixés dans la lettre de cadre de la mission :

  • décliner le cadre et les conditions d'exercice des missions de l'INSP et de la DIESE et la répartition des compétences entre les différents acteurs de l'encadrement supérieur de l'État ;
  • définir les modalités d'organisation et de gouvernance de ces deux structures et les scénarios envisageables.

 

Un calibrage des moyens humains, logistiques et financiers requis devra être formalisé dans une optique pluriannuelle. Avec le soutien de la DGAFP, le responsable de la mission devra piloter l'élaboration des textes nécessaires à la création de ces structures pour le 1er octobre prochain. Vaste programme. Le DG de Pôle Emploi ne va pas chômer...

Pas encore de commentaires