Participatif
ACCÈS PUBLIC
07 / 02 / 2024 | 16 vues
Rachel Sugneau / Abonné
Articles : 13
Inscrit(e) le 13 / 05 / 2022

Mea Culpa sur « Gérer mes biens immobiliers »

Les problèmes rencontrés lors de la mise en place de l'application GBMI  « Gérer mes biens immobiliers » ont déjà été évoqués à plusieurs reprises dans ces colonnes....Dans une lettre publiée sur Ulysse le 17 janvier, Antoine Magnant directeur général par intérim, effectue un retour d’expérience sur GMBI.

 

De mémoire d’agents, jamais la Direction Générale n’a exprimé un tel repentir !

 

«  La campagne déclarative GMBI a été difficile, en net retrait par rapport à nos standards...  saturation de nos canaux d’accueil et... service rendu en deçà de la pratique habituelle à la DGFIP... les outils informatiques se sont révélés insuffisamment aboutis et ont pénalisé les travaux des services  », ces phrases sonnent comme autant d’aveux d’impuissance.

 

Pourtant notre syndicat n’a eu de cesse dès la mise en place de GMBI, d’alerter la Direction Générale lors des Groupes de Travail , CSAR (Le comité social d'administration de réseau) , dans la presse et même via un droit d’alerte en juillet dernier.

 

Mais la Direction Générale a préféré faire la sourde oreille et poursuivre son œuvre au mépris des conditions de travail des agents et du service public rendu aux usagers.

 

Il aura donc fallu des mois avant que la DGFIP admette l’impréparation et l’amateurisme de cette campagne GMBI 2023.

 

Aux inquiétudes répétées par notre organisation syndicale quant à l’automatisation des process au détriment de la technicité des agents des services fonciers, l’administration répondait que sa logique était de recentrer les agents sur la mission d’évaluation en limitant les tâches répétitives et chronophages !

 

Force est de constater que c’est hélas le contraire qui est arrivé et que les agents impactés n’en ont pas vu le prétendu bénéfice !

 

Le Directeur Général par intérim annonce donc un plan d’actions 2024 afin que les erreurs d’hier ne se reproduisent pas demain.

 

Il préconise d’associer les usagers, directions et services locaux aux travaux, ces mêmes directions qui avaient pourtant alerté sur les dysfonctionnements de GMBI sans que la DG ne les entende.


La révision du périmètre de la prime dont sont exclus un trop grand nombre d’agents pourtant au rendez-vous de GMBI ou accorder à tous le bénéfice du pont naturel du 10 mai viendrait parachever ce retour aussi bienvenu qu’inattendu au bon sens.

 

«  Les amères leçons du passé doivent être réapprises sans cesse », disait Albert EINSTEIN.

 

Puisque c’est la saison des vœux, espérons que la DGFIP saura en prendre la pleine mesure pour éviter de plonger les agents dans de nouvelles galères et nous épargner collectivement d’aussi peu glorieux ridicules !

Ce serait toujours ça de gagné.

 

(*) Le nouveau service numérique « Gérer mes biens immobiliers » est ouvert aux usagers propriétaires, particuliers et professionnel (personne morale), depuis le 2 août 2021

(1) cf: 

https://www.miroirsocial.com/node/68571

https://www.miroirsocial.com/node/70500

 

Pas encore de commentaires