Participatif
ACCÈS PUBLIC
15 / 11 / 2023 | 149 vues
Sophie Lasbleis / Abonné
Articles : 9
Inscrit(e) le 09 / 01 / 2019

Maintien dans l'emploi des travailleurs handicapés : un serpent de mer

À l'occasion de la semaine européenne pour l'emploi des personnes en situation de handicap (SEEPH) 2023, APF France handicap alerte sur l’augmentation continue et préoccupante de la désinsertion professionnelle des travailleurs en situation de handicap et met en lumière son corollaire, l’enjeu prégnant de leur maintien en emploi.

France handicap
 

En effet, en dépit de nombreux dispositifs, d'actions incitatives et d'accompagnement, la désinsertion professionnelle progresse, comme le montre notamment l'explosion des inaptitudes. C’est un fait : nombre d’employeurs peinent à maintenir les travailleurs en situation de handicap en activité et évincent de plus en plus souvent les plus vulnérables et/ou les plus âgés d’entre eux de l’emploi.
 

En parallèle, on constate un défaut d’engagement d’un certain nombre d’acteurs de l’emploi, l’État en premier lieu, et une incapacité à prévenir le risque de désinsertion professionnelle.

 

Les causes sont multiples : elles tiennent à la fois au profil socio-démographique des travailleurs en situation de handicap, à l’organisation du monde du travail et à l’évolution des conditions de travail ainsi qu’aux politiques publiques qui ne sont pas à la hauteur des enjeux.

 

En dépit de la mobilisation affichée sur le sujet, y compris récemment avec l'adoption d'une loi en 2021 pour renforcer la prévention en santé au travail, le sujet du maintien en emploi apparaît finalement comme un serpent de mer. La modification de l'organisation des acteurs de la santé au travail, qui vise à améliorer l'intervention de ces acteurs autour d'une prévention accrue de la désinsertion professionnelle des travailleurs, peine manifestement à porter ses fruits.

 

Le sujet est récemment revenu sur la table à l’occasion de la réforme des retraites début 2023 avec la mise en exergue des difficiles conditions de maintien en emploi des salariés seniors dont les salariés seniors en situation de handicap. Trop souvent évincés du monde du travail en fin de carrière, ils se retrouvent de fait réduits à la précarité : ni en emploi, ni en retraite, sans réelle perspective. Qui plus est, du fait du recul progressif de l'âge de départ à la retraite, cette situation risque de s'aggraver.

 

Pourtant, le maintien en emploi est un enjeu majeur

 

À l’heure où le chômage des personnes en situation de handicap paraît un peu mieux pris en compte par les pouvoirs publics grâce à une mobilisation autour de l’accès à l’emploi, ne pas se préoccuper de sécuriser les parcours professionnels revient à déplacer le problème.

 

Une sécurisation d’autant plus essentielle que le monde du travail est aujourd’hui bien trop souvent créateur de handicap… donc d’exclusion future ?

 

Mieux vaut prévenir que guérir, comme le dit l’adage. 

 

Face à ces constats, APF France handicap livre son analyse et propose des mesures et des solutions pour prévenir le risque de désinsertion professionnelle et rendre effectif le maintien dans l’emploi des travailleurs en situation de handicap, malades ou en situation d’invalidité/inaptitude.

 

Afficher les commentaires

Dans le cadre de sa politique diversité et inclusion, le Groupe APICIL est fortement engagé en faveur de l'emploi des personnes en situation de handicap. En constante progression, son taux de salariés en situation de handicap atteint désormais les 6,43%. Le Groupe se situe ainsi au-dessus de l'obligation légale de 6% et bien au-delà de la moyenne des entreprises du secteur privé (3,5% selon la Dares).

A l'occasion de la Semaine Européenne pour l'Emploi des Personnes en situation de Handicap qui se déroulera du 20 au 26 novembre, APICIL organisera des webinars et des ateliers à destination de l'ensemble de ses collaborateurs autour de la thématique " La transition numérique : un accélérateur pour l'emploi des personnes en situation de handicap ? ". A titre d'exemple, se tiendront un webinaire " Produire des écrits simples et clairs " et un atelier " Rendre accessible une présentation PowerPoint ".



Le Groupe participera également pour la troisième année au DuoDay. Cet événement permet à une personne externe à l'entreprise et porteuse d'un handicap d'accompagner pendant une journée un collaborateur d'APICIL pour connaître son quotidien. L'objectif est, d'une part, de découvrir de nouveaux talents, d'autre part, de poursuivre le travail de sensibilisation au handicap en milieu professionnel. Cette année, 7 duos participeront à l'événement.



De plus, APICIL qui a signé en 2021 un partenariat avec l'Agefiph pour renforcer sa politique handicap, a déployé un certain nombre de dispositifs dans le but de favoriser au quotidien les conditions de travail des travailleurs en situation de handicap parmi lesquels :

  • Des jours supplémentaires de télétravail ;

  • Des véhicules équipés d'une boîte automatique pour les commerciaux ;

  • Une mise à disposition de taxis pour les déplacements domicile-travail ; 

  • Le remboursement de prothèses auditives ;

  • Un espace de travail aménagé (bureau électrique, siège ergonomique, coussin d'assise en gel, siège appui genou, etc.) ;

  • Un matériel informatique adapté (logiciels adaptés, clavier informatique à grosses touches, double-écran, souris verticales, casque sans fil, loupe électronique, etc.).

  •  

Le Groupe forme l'ensemble de ses collaborateurs sur comment recruter, travailler et casser les clichés sur l'inclusion et la diversité. Les managers sont aussi sensibilisés au management inclusif, ce qui permet de mieux intégrer les personnes en situation de handicap au sein des équipes.


Enfin outre un recrutement focalisé sur les compétences, diversifiant les profils et garantissant l'égalité des chances, APICIL a noué des partenariats avec le centre de formation en alternance IGS et Handigital, école préparatoire aux métiers du numérique ouverte prioritairement, à compétences égales, aux personnes en situation de handicap.

 

93% des Français considèrent que le travail et l’emploi sont des facteurs d’intégration pour les personnes en situation de handicap, d’après une étude Viavoice réalisée pour le Groupe VYV en novembre 2023

L'emploi des personnes en situation de handicap : perceptions, attentes, acteurs identifiés.


Le Groupe VYV et Viavoice viennent de publier  les résultats de leur dernière étude. Enseignement fort de l'enquête : l'action des pouvoirs publics est considérée comme insuffisante par les 2/3 de la population française.


La question de l’accès aux soins, majeure dans la société française en général, l’est également pour
les personnes en situation de handicap.

Image retirée.

Télécharger le document

  • Etude Viavoice pour le Groupe VYV. Hand