Participatif
ACCÈS PUBLIC
30 / 03 / 2024 | 13 vues
Eric Peres / Abonné
Articles : 51
Inscrit(e) le 25 / 01 / 2008

L'épargne salariale atteint un niveau historique

L’enquête annuelle de l’Association de la Gestion Financière (AFG) sur l’épargne salariale et l’épargne retraite collective d’entreprise est parue ce 21 mars 2024. L’enquête montre "un encours historique" atteignant 187,8 milliards d’euros à fin 2023, soit une hausse de 15,7 % par rapport à 2022.

 

En 2023, 397 200 entreprises sont équipées d’un dispositif d’épargne salariale ou retraite (en hausse de +5 % sur un an) soit 12,5 millions de salariés bénéficiaires. 



Dans les TPE, l’épargne salariale accélère sa diffusion avec une augmentation significative du nombre d’entreprises équipées (+5 % depuis 2022 et +47 % depuis 2012), notamment dans celles de moins de dix salariés (+5,3 %). La récente loi de transposition sur le partage de la valeur devrait faire évoluer ce rapport dans les prochaines années.


L’AFG observe également que les versements sur les plans d’épargne salariale affichent une croissance notable (20 Mds€ en 2023, +6,9%), portée par les versements volontaires (+11,4%). 



L'épargne salariale confirme donc son rôle de levier dans l'attraction de nouveaux talents et la fidélisation des salariés.


Retrouvez l’intégralité de l’enquête ci-dessous :
https://urlz.fr/pYwJ 



Mais qu'est-ce que l'épargne salariale ?  


Distincte du salaire, auquel elle ne peut se substituer, l’épargne salariale revêt différentes formes : l’intéressement, la participation et les plans d’épargne salariale. 

  • 34% des cadres bénéficient d'une prime d'intéressement ;
  • 29% des cadres bénéficient d'un dispositif de participation ;
  • 20% des cadres perçoivent une rémunération différée sous forme de souscription à un plan d'épargne entreprise. (Source : Hellowork)
     

L'intéressement consiste à verser aux salariés une prime proportionnelle aux résultats ou aux performances de leur entreprise. 

La participation est un dispositif prévoyant la redistribution, au profit des salariés, d'une partie des bénéfices qu'ils ont contribué, par leur travail, à réaliser dans leur entreprise. 

Les sommes distribuées aux salariés au titre de l’intéressement et de la participation peuvent être placées dans des plans d’épargne salariale qui, en fonction des dispositions applicables dans l’entreprise, peuvent prendre la forme de Plan d’épargne entreprise ou de Plan d’épargne retraite. 

Pas encore de commentaires