Participatif
ACCÈS PUBLIC
21 / 09 / 2021 | 80 vues
Christine Simon / Abonné
Articles : 27
Inscrit(e) le 19 / 06 / 2019

La Poste : gel des suppressions de poste à la direction technique

Après le comité technique du 16 septembre 2021, la direction technique (DT) a proposé un accord d’accompagnement de la « réorganisation de la direction des opérations (DO) » en négociation depuis plusieurs mois pour signature.

 

À l’origine de ces négociations, la direction a présenté ce projet, motivée par l’évolution de l’activité courrier à la baisse, avec une multitude de propositions contraires aux intérêts matériels et moraux des agents de la DT et aux valeurs de notre syndicat. Au départ, la direction a annoncé la suppression de 134 postes, l’augmentation des territoires pour certaines fonctions et des créations de postes sans aucune précision sur leurs fonctions et leurs attributions. Lors des négociations, notre organisation a alerté la direction à maintes reprises mais elle a aussi été force de propositions. Ainsi, nous avons notamment fini par obtenir :

  • un niveau de primes à la hausse et le maintien d’activité dans certains postes,
  • la création des postes dans un certain nombre de filières spécifiques.
     

La mise en place d’une enquête externe conforte notre vision sur une charge de travail grandissante, au-delà de cette réorganisation. Cette expertise externe (qui n’a pas fait l’unanimité de tous les syndicats) a présenté un rapport qui sert aujourd’hui toutes les organisations syndicales et la direction.

 

En résumé, les négociations engagées ont permis d’aboutir à un accord social (signé par FO com', CFDT, CFE-CGC et UNSA) qui intègre :

  • la promotion et les compétences,
  • des primes,
  • la mobilité,
  • et, bien-sûr, le gel des suppressions de poste.

 

« La direction technique s’engage à ce qu’aucune suppression de poste de technicien dans les équipes internes de la DT n’intervienne au-delà des 59 annoncés jusqu’au 30 juin 2023 ».


La signature de cet accord permettra d’assister aux commissions de suivi et de veiller au respect des termes de l’accord et des revendications portées.

 

Cette réorganisation s’appliquera début octobre 2021. Il importera de rester vigilants... La direction technique ne sera à la hauteur de ces enjeux que si elle reconnaît ses postiers à leur juste valeur et en leur assurant un avenir. Il est temps de considérer le réseau humain de la DT comme une richesse à valoriser, à préserver et à reconnaître.

Pas encore de commentaires