Participatif
ACCÈS PUBLIC
16 / 11 / 2020 | 564 vues
Rejane Begouen / Membre
Articles : 14
Inscrit(e) le 07 / 12 / 2017

Hachette Livre : vers un démantèlement socialement et économiquement injustifié

Hachette Livre, n° 1 de l’édition en France et n° 3 dans le monde, entreprise florissante depuis de nombreuses années, a traversé cette difficile année 2020 en ayant fait preuve d’une solidité et d’une résilience à toute épreuve. Pourtant, nous avons appris par la presse que le groupe Lagardère serait prêt à céder la partie internationale d’Hachette Livre (pesant 65 % de l’ensemble) à Vivendi (joyau du groupe).

Un risque majeur pour l’édition française

Hachette Livre représente plus de 150 maisons d’édition œuvrant dans la littérature, l’éducation, les livres pratiques et illustrés, la littérature pour la jeunesse, les dictionnaires, les fascicules et les jeux. C’est un groupe international (65 % du chiffre d'affaires est réalisé dans nos filiales étrangères) de 7 700 salariés, dont près de 3 000 en France. C’est également un état d’esprit, avec des auteurs accueillis par des éditeurs qui ont une liberté totale sur leurs choix éditoriaux. C’est avant tout une entreprise historique, créée en 1842 par Louis Hachette, qui a progressivement su évoluer jusqu’à son développement récent à l’international et dans le numérique.

Une entreprise en bonne santé vendue à l’encan

Comment peut-on accepter que le découpage d’une entreprise en bonne santé soit mis en place, quand bien d’autres ont besoin d’être soutenues ? À la CFTC, en tant que représentants de l’ensemble des salariés d’Hachette Livre, nous nous opposons fermement à son démantèlement, socialement et économiquement injustifié. En intersyndicale, nous avons demandé au Président de la République, au Premier Ministre, et à la Ministre de la Culture, d’intervenir dans cet imbroglio politico-financier. Il faut éviter le dépeçage et la mise en danger d’une entreprise stable, influente, cohérente et rentable en ces temps si difficiles. Nous voulons continuer de nous développer en soutenant nos auteurs, nos éditeurs, les libraires et autres points de vente.

Pas encore de commentaires