Participatif
ACCÈS PUBLIC
15 / 12 / 2021 | 100 vues
Guillaume Buiron / Membre
Articles : 38
Inscrit(e) le 31 / 05 / 2013

Égalité professionnelle : le groupe Matmut signe un accord volontariste et ambitieux

Le 3 décembre, le groupe Matmut a annoncé la signature d’un accord d’entreprise relatif à la promotion de l’égalité professionnelle entre hommes et femmes. Signé par la direction du groupe, la CFE-CGC, FO et la CFTC, cet accord porte sur la période 2022-2024. Il fait partie d’un socle d’accords collectifs de la Matmut sur les thèmes de l’inclusion et de la diversité, tel que celui sur le maintien dans l’emploi et l’insertion des handicapés et des proches aidants, renégocié sur la même période.
 

Volontariste et ambitieux, ce nouvel accord a pour objectifs de poursuivre et de consolider la politique déployée depuis la signature d’un premier accord en 2013, prorogé par cinq avenants successifs.
 

Les engagements et actions en faveur de l’égalité professionnelle s'articulent sur six axes :

1.  animer l’égalité professionnelle entre hommes et femmes, dès l’embauche et tout au long des parcours professionnels ;
2.  accompagner l’égalité professionnelle par le développement de compétences ;
3.  promouvoir une politique d’égalité professionnelle en matière de rémunération ;
4.  promouvoir la parentalité et l’équilibre vie professionnelle / vie personnelle ; 
5.  sensibiliser les salariés sur le thème de l’égalité professionnelle ;
6.  et prévenir tous les types de violences ou d’agissements sexistes au sein de la communauté de travail.
 

Concrètement et de façon non exhaustive, les actions suivantes seront déployées, avec des objectifs chiffrés de progression :

  • améliorer la représentativité des femmes parmi les cadres, en favorisant, à compétences comparables, les candidatures féminines sur les postes cadres et particulièrement les postes de managers ;
  • améliorer la représentativité des hommes parmi les non-cadres, en favorisant à compétences comparables, les candidatures masculines sur les postes non cadres ;
  • animer un « budget d'équité » d’augmentations individuelles de 850 000 euros, sur trois ans ;
  • créer et déployer un dispositif de formation dédié au leadership féminin ;
  • instaurer une démarche de mentorat au bénéfice des collaboratrices ;
  • promouvoir la parentalité et les équilibres des temps de vie avec la promotion des congés relatifs à la paternité ;
  • animer un plan de communication associé ;
  • et prévenir tous les types de violences ou d’agissements sexistes sur le lieu de travail.


Commentant la signature de l’accord d’entreprise, Véronique Jolly (directrice générale adjointe du groupe Matmut, en charge des ressources humaines et des relations sociales) a déclaré : « Sur le sujet majeur de l’égalité professionnelle entre hommes et femmes, je me réjouis de la signature de cet accord. Nous avons partagé un diagnostic détaillé et mené de longs travaux de négociation avec les partenaires sociaux, ce qui nous a permis de définir des axes d’actions engageants pour les trois prochaines années, avec les organisations syndicales signataires. Le groupe Matmut assumera ses choix volontaristes, en vue d’améliorer la mixité, notamment sur les postes de cadres, mais toujours dans une logique « à compétence égale ». L’enjeu est désormais d’animer ces nouveaux dispositifs dans une dynamique certaine et d’accompagner cette trajectoire de progrès avec cohérence et constance. Il faudra aussi lever certains freins chez des collaboratrices qui, spontanément, ne se projettent pas sur certains postes. Enfin, nous accompagnerons les managers dans la déclinaison de ces nouvelles politiques de RH pour aussi encourager la mobilité et les passerelles entre filières de métier ».

Pas encore de commentaires