Participatif
ACCÈS PUBLIC
21 / 04 / 2023 | 168 vues
Abdallah MOUSSAOUI / Membre
Articles : 3
Inscrit(e) le 19 / 04 / 2023

Droit international du travail : retour sur le challenge étudiant de l’AFOIT 2023

À travers ce challenge, l’AFOIT (*) ( L'Association Française  pour l'Oragnisation Internationale du Travail) encourage les étudiant.e.s à s’exprimer sur le droit international du travail et l’actualité de l’OIT.

 

En quoi consiste ce challenge ?

 

Chaque Université qui le souhaite peut faire participer un ou plusieurs binômes qui sont soutenu(s) par leur unité de formation et de recherche (UFR). Chaque binôme choisit ensuite un sujet, sur lequel il produit une œuvre écrite d’une quinzaine de pages maximum et la soumet à l’appréciation de notre jury de haut vol.
 

Pour la remise des Prix, l’AFOIT accueille chaque année les promotions étudiantes représentées au cœur du Palais d’Iéna (CESE).
 

La journée s’organise sur plusieurs  temps forts :
 

  • Interventions de spécialistes de l’OIT et de chercheurs/chercheuses en droit international du travail
  • Présentation des œuvres par les étudiant.e.s
  • Visite du Palais d’Iéna et présentation des missions du CESE
     

Cette année, les étudiant.e.s d’Amiens, Nancy et Nantes se sont prêté.e.s au jeu de la 3e édition du Challenge.
 

La journée évènement s’est alors tenue le 30 mars dernier, et le  jury du challenge était composé de M. Cyril COSME, Directeur du Bureau de l’OIT en France, Mme Anne-Catherine CUDENNEC, Secrétaire Nationale Europe & International - CFE-CGC, M. le Professeur émérite Jean-Claude JAVILLIER, ancien Directeur du Département des normes au BIT, M. Bernard GERNIGON, ancien directeur de la liberté syndicale au BIT, M. François HENOT, Maître de conférences en droit (Amiens) et Président d’Honneur de l’AFOIT, Mme Marie-José MILLAN, ancienne conseillère au CESE, M. Abdallah MOUSSAOUI, Secrétaire général de l’AFOIT et M. Gwenaël PROUTEAU, Président de l’AFOIT.

 

Après Toulouse et Aix-Marseille les années précédentes, le binôme amiénois a donc remporté la troisième édition du Challenge étudiant, pour son regard critique sur l’état de la lutte contre le travail des enfants dans l’industrie textile. Le jury a particulièrement apprécié que le travail, à partir du rappels d’évènements tragiques comme l’effondrement de l’immeuble du Rana Plaza au Bengladesh, mette bien en valeur l’action de l’OIT, au service d’une quête inlassable pour l’élimination des pires formes de travail des enfants.
 

Les thématiques abordées :
 

Le jury n’a pas eu une tâche facile. Les binômes concurrents se sont intéressés à la condition des femmes face au travail informel, à la question du travail en situation de conflit armé et du rôle de l’OIT, au droit des travailleurs migrants ou encore au rapport des entreprises multinationales avec les normes du travail.
 

 Plusieurs intervenant.e.s ont ensuite fait bénéficier les étudiant.e.s de leurs réflexions et travaux sur des thèmes aussi humains qu’actuels.
 

  • Il en a été ainsi de Madame Ferdaous OUERTANI, coordinatrice nationale du projet Fair recruitment en Tunisie, pour le BIT, dont l’objectif est de réduire les pratiques trompeuses et abusives en matière de recrutement et prévenir l’exploitation des travailleurs migrants.
  • Monsieur Baptiste DELMAS, Maître de conférences et Lauréat de la mention spéciale du Prix Francis BLANCHARD - AFOIT-OCIRP 2021 qui a précisé le propos sur la complexité structurelle des rapports entre entreprises multinationales, normes du travail et l’OIT,  
  • Enfin Monsieur Emmanuel JULLIEN, Directeur du Bureau de l’OIT pour l’Europe, a proposé un focus sur diverses actions de l’OIT menées en Europe. Car l’Europe reste malheureusement une terre de conflits armés.  L’Europe aussi, terre de modernité technologique, économique, ne cesse de réinterroger les organisations, les normes et valeurs du travail, au détriment de la qualité des emplois, si l’OIT ne prenait pas garde.


Rédigé par l'équipe de l'AFOIT

(*) http://www.afoit.fr/afoit/cms/7125/qui-sommes-nous.dhtml

 

Pas encore de commentaires