Participatif
ACCÈS PUBLIC
24 / 12 / 2019 | 285 vues
albert papadacci / Membre
Articles : 14
Inscrit(e) le 30 / 08 / 2019

Dialogue social made in Korian : 1 000 voix de cadres valent plus que celles de 20 000 salariés

On comprend mieux pourquoi la direction de  Korian et l'UNSA se sont battus bec et ongles pour créer un CE du siège et directeur dans la négociation de l'accord de dialogue social de 2015 et de le maintenir en CSE dans celui négocié en 2019. 
 

En regroupant les cadres de cette manière, Korian a créé une sorte de « niche électorale » qui avantage largement l'UNSA qui part à chaque élection avec 1 000 voix d’avance sur les autres organisations syndicales et lui permet par ce tour de passe-passe d'être la première organisation représentative depuis 2016 alors que la CGT arrive en tête sur le cumul des premier et second collèges.

 

La CGT, deuxième organisation syndicale à Korian (sans candidat chez les cadres) se place derrière l'UNSA.
 

Nous progressons de 200 voix au premier collège grâce à notre bilan et à nos propositions et un peu grâce à nos amis de l’UNSA et à leur campagne basée sur le dénigrement de la CGT. Bien leur en a pris : ils ont perdu 200 voix au premier collège.

Pas encore de commentaires