Participatif
ACCÈS PUBLIC
24 / 02 / 2023 | 826 vues
Cgt Macif groupe / Membre
Articles : 68
Inscrit(e) le 10 / 04 / 2018

Barometre interne : les salariés de la Macif envoient un message de défiance à la direction

Déclaration CGT au CSE du 23 février sur les résultats du baromètre interne 2022.


Enfin ! La Direction, forcée et contrainte par les résultats du baromètre interne va devoir ouvrir les yeux sur la réalité vécue quotidiennement par la majorité des salariés. Réalité évoquée et décrite dans toutes les instances par les élus CGT depuis plusieurs années, ces mêmes élus se heurtant systématiquement, à une Direction sourde et aveugle.


Aujourd’hui, nous savons que vous avez conscience de cette réalité et que le déni trop souvent affiché ne peut plus être une réponse de votre part.
Preuve en sont les propres dires de Mr Delignon (Directeur métier IARD) en visite dans un CRC SIN qui admet que « les résultats de ce baromètre sont catastrophiques » et qui avoue à demi-mots, en répondant à une question d’une salariée, que « la Direction se trouve démunie et ne sait plus quoi faire pour remédier à cette situation ! »


Ce constat étant partagé par tous, les élus CGT et l’ensemble des salariés qu’ils représentent savent ce qu’il faut faire . Au travers des réponses de ce baromètre (mais pas seulement). Les salariés vous demandent de revoir un certain nombre de dispositions, de comportements et d’organisations imposées aveuglément par une Direction arc-boutée sur ces positions.


A savoir :
 

  • Revoir urgemment en concertation avec les représentants du personnel les organisations de travail imposées aux salariés par le nouveau modèle IARD.
  • Revoir les méthodes commerciales et supprimer les objectifs inatteignables.
  • Redonner du sens aux métiers de gestionnaire IARD et de conseiller en agence.
  • Augmenter les effectifs partout où cela est nécessaire et pas seulement dans le réseau commercial.
  • Réduire les amplitudes horaires dans le réseau qui n’ont aucune justification et qui ne répondent qu’à un dogme et donc redonner un sens au principe de respect d’un équilibre vie privée/vie professionnelle.
  • Assouplir les règles d’acceptation des congés et des demandes de récupération.


Cette liste n’est pas exhaustive et toutes ces mesures doivent s’appliquer à l’ensemble des services en souffrance dans l’entreprise (supports, RH, IARD et réseau commercial).


Ce baromètre met en avant un taux de satisfaction de 74% en baisse de 3 points. Ce taux est tronqué, d’une part par le taux élevé concernant le management (86%) et d’autre part par le taux à 90% sur les relations professionnelles et ambiance de travail.


Mais la réalité est tout autre : que révèle ce baromètre en trompe l’œil ? 
 

Les items de l’expérience collaborateurs mettent en exergue, le manque d’autonomie accordée aux salariés (-23 NPS), révélateur finalement du peu de confiance que vous leur accordez; le sens et l’acceptation des changements (-15 NPS) preuve s’il en est de l’inefficacité et de l’inadéquation des organisations de travail et des process de gestion et de vente imposés aux salariés sans leur consentement et en dépit du bon sens et de la réalité du terrain. Bien sûr au détriment de leur santé.


Nous constatons aussi un développement professionnel jugé négativement par 1/3 des salariés et positivement par moins d’un salarié sur 4, au même titre que les objectifs et l’intensité du travail valorisés par seulement 21% des participants.


Un seul exemple pour illustrer : la situation au CRC de Mérignac où tous les jeunes embauchés partent les uns après les autres pour motifs de pression commerciale intenable, rémunération nettement inférieure à la concurrence, décisions d’entreprise incohérentes et incompréhensibles et amplitudes horaires contraires au maintien d’une vie privée et familiale satisfaisante. Dans ce même CRC tous les embauchés en 2021 ont quitté l’entreprise, une bonne partie de ceux embauchés en2022 font de même !


Que faites vous ? Rien…


Même les alternants sont sommés d’être rentables et assujettis à objectifs, tout comme ils servent de bouche trou pendant les vacances sur les plannings 20h ! C’est ça la responsabilité sociale de la Direction ?


Nous avons également de nombreux témoignages de salariés en difficulté avec préconisation du médecin du travail, convoqués par le service QVCT sur tout le territoire, pour s’entendre dire : « il va falloir s’adapter aux changements, que ça vous plaise ou non, sinon il faudra chercher du travail ailleurs avec le risque d’être licencié pour inaptitude ! » En gros, c’est marche ou crève ! c’est inacceptable !


Alors non seulement les résultats sont mauvais, mais en plus ils sont en baisse : sur les 11 items, 10 sont en baisse par rapport à l’année précédente.
Au regard de ces résultats, la CGT comprend mieux pourquoi la Direction se garde bien d’interroger les salariés sur leur satisfaction par rapport à la politique salariale de l’entreprise !


Alors franchement Messieurs, elle se résume à ça votre politique sociale ?


Les salariés Macif ne font plus confiance à leur employeur, il n’y a qu'à regarder les chiffres concernant les taux de recommandation, d’équité et de qualité de vie au travail. Où est l’employeur de référence et de préférence que vous prétendez être ? Donc ne cherchez pas ailleurs les causes du mal être de nos collègues et du taux d’absentéisme sans cesse croissant. Vous en portez l’entière responsabilité !


Nous élus CGT ainsi que la majorité des salariés disons stop à la politique de l’autruche, sortez la tête du sable et quittez votre tour d’ivoire ; remettez-vous en question et agissez positivement, rapidement, et surtout socialement en revoyant votre stratégie de plus en plus désapprouvée par les employés (les chiffres en témoignent). Oubliez pour une fois votre obsession des taux de productivité et la politique du profit à n’importe quel prix. Politique qui à terme ne génère que pression, mal être et stress en supprimant tout sens au travail.


La CGT vous rappelle encore une fois ce que veulent les salariés : de bonnes conditions de travail, et de bonnes conditions salariales ! La vitrine Macif si chère à vos yeux se fissure, apportez de vraies solutions avant qu'elle ne se brise et s'effondre. 

Pas encore de commentaires