Participatif
ACCÈS PUBLIC
07 / 04 / 2021 | 24 vues
Frédéric Homez / Membre
Articles : 60
Inscrit(e) le 23 / 05 / 2012

Automobile : l'urgence de la relocalisation

Les récents chiffres sur la production automobile confirment une nouvelle fois l’analyse de notre organisation : redevenir un véritable pays d'automobile ne se fera que si les constructeurs produisent en France les voitures que les Français achètent.
 

Combinée aux dernières données publiées sur la fabrication automobile en France, la montée en puissance du véhicule électrique impose un constat sans appel : il est impératif d'enfin s’atteler à la relocalisation de la production automobile sur notre territoire.

 

Notre fédération l’expliquait dans son livre blanc sur la filière automobile publié en octobre dernier et ses analyses conservent aujourd’hui toute leur pertinence. Rester une grande nation automobile, avec les milliers d’emplois qui y sont attachés, et un pays industriel de premier plan l’exige.

 

Pour que la relocalisation de l'industrie automobile soit une réalité, les véhicules abordables doivent être fabriqués en France. Or c'est tout le contraire... Alors qu'en 2020 la vente des véhicules  particuliers a chuté de 24, les délocalisations se poursuivaient et l'assemblage en France a chuté de 40 % (soit 800.000 véhicules ). Par ailleurs, notre production de voitures électriques doit être accélérée.

 

Il ne s'agit donc pas des conséquences de la crise sanitaire mais bien d'un véritable choix stratégique des constructeurs français. Si les décideurs de l'industrie automobile n'agissent pas dès aujourd'hui pour véritablement relocaliser la production en France, la destruction des emplois à venir se payera au prix fort.

Pas encore de commentaires