Participatif
ACCÈS PUBLIC
17 / 03 / 2009 | 20 vues
Rodolphe Helderlé / Journaliste
Articles : 4143
Inscrit(e) le 16 / 11 / 2007

NXP: le CCE négocie les contreparties du retrait de sa procédure d'appel sur le PSE

Le site de production de Caen de NXP (semi-conducteurs) qui emploie 300 salariés va fermer.  140 sont volontaires, avec un projet externe validée, pour quitter l'entreprise. Le 17 mars, les licenciements vont commencer.

Le PSE avait été suspendu de fin novembre à aujourd'hui à la suite de l'appel déposé par le CCE qui avait engagé une action judiciaire "pour obtenir une stratégie industrielle et financière claire ainsi que le contenu d'un projet de cession du site ".

  • En contrepartie du retrait de l'appel, la direction a accepté d'augmenter "considérablement" les indemnités de départ des  opérateurs et ETAM au-delà de 45 ans. "Ces salariés ont tous obtenu 24 mois de salaire en dehors des congés de reclassement", souligne la CFDT.

Le PSE a redémarré le 5 mars après la signature d'un accord de méthode achevant la procédure d'information/consultation.

Pas encore de commentaires