Participatif
ACCÈS PUBLIC
23 / 01 / 2024 | 65 vues
Alexandre Beau / Membre
Articles : 31
Inscrit(e) le 15 / 09 / 2021

Rapprochement entre Territoria et Apicil : vers la création d’une SA en prévoyance

La mutuelle Territoria et le GPS Apicil ont annoncé leur rapprochement en toute fin d’année dernière.


«Cette mutation tient à une double exigence pour nous, d’une part nous adapter au marché, qui évolue très vite, et d’autre part nous adapter à la nature du risque», souligne Robert Chiche, président de Territoria Mutuelle.

 

Dans un contexte de réforme de la protection sociale complémentaire (PSC) des agents territoriaux intégrant la mise en place de contrats collectifs obligatoires , «la relation avec Apicil prend tout son sens», a-t-il ajouté rappelant la spécialisation du GPS dans ce type d'offre. La réforme entraînera uneimplication accrue des organisations syndicales dans la PSC. Sur ce point également l’expérience paritaire d’Apicil pourra s’avérer précieuse. Récemment, les appels d’ offres de la ville de Bordeaux et du Centre de gestion de l’Ain ont été remportés par les deux acteurs.


La mutuelle niortaise couvre 150 000 adhérents. Elle réalise les ¾ de son activité sur la prévoyance, et le restant sur la santé.


Ce partenariat «est une façon d’étendre notre raison d’être», a pointé, quant à lui, Philippe Barret, directeur général d’Apicil. Et de poursuivre : «la PSC des fonctionnaires est pour nous un champ nouveau et représente un fort enjeu de développement». Pour cela, le GPS lyonnais compte bien s’appuyer sur l’expertise de Territoria.

 

Outre la fonction publique territoriale, il envisage par la suite de se positionner sur le volet hospitalier une fois trouvé un «attelage» adéquat, et pourrait peut-être s’intéresser à certains ministères dans lesquels «les terrains ne sont pas déjà conquis».



Territoria est désormais substituée par Apicil (après Aésio). Le rapprochement a vocation à évoluer dans sa forme juridique (sous réserve de validation par l’ACPR) à compter du début d’année prochaine. L’activité de Territoria sera scindée en deux volets : avec d’une part une mutuelle santé de plein exercice (et non plus substituée), membre de la SGAPS Apicil ; et d’autre part la prévoyance sous la forme d’une société
d’assurance (la majorité du capital sera détenue par Apicil), dont les actionnaires seront issus de l’ESS.

 

«L’exigence de solvabilité en santé et en prévoyance est complètement différente. Nous n’avons pas aujourd’hui les fonds propres suffisants pour assure un développement fort en matière de prévoyance», a expliqué Robert Chiche.


A ces deux structures, dénommées respectivement Territoria Mutuelle et Territoria prévoyance, s’ajoutera Territoria prévention, pour les activités de Livre III. Le chiffre d’affaires du troisième GPS français atteignait 1,16 Mds € en santé et prévoyance en 2022, il protège plus de 1,7 million de personnes.

Afficher les commentaires

 

Afin de répondre à ses ambitions de diversification, le Groupe APICIL annonce la création d’une Direction des Affaires Publiques. Cette direction assurera désormais la représentation du Groupe auprès de décideurs publics, paritaires et privés. Effective depuis le 1er janvier 2024 et ayant à sa tête Jean-Luc Dargein-Vidal, elle est directement rattachée à la Direction Générale sous la responsabilité de Philippe Barret.

 

APICIL était déjà doté, depuis 2018, d’une Direction des Relations Extérieures qui veillait, grâce à ses partenariats établis avec les organisations patronales et syndicales, à promouvoir les valeurs du paritarisme dont le Groupe est l'un des principaux acteurs. Cependant, face à l’impératif croissant pour les entreprises de prendre position sur des sujets qui désormais dépassent leur seul champ économique, APICIL a décidé de faire évoluer cette entité en une Direction des Affaires Publiques, intégrant aux côtés des décideurs privés et paritaires, les acteurs publics. Cette évolution est aussi liée à l’intégration de Territoria dans le groupe et dont la raison d’être est de proposer une protection sociale aux personnels des collectivités locales.

 

« La création de cette Direction des Affaires Publiques ne se limite pas à un simple changement de dénomination, mais s’inscrit dans une véritable stratégie de diversification visant à élargir notre périmètre d’influence vers la sphère publique. En effet dans le cadre de la poursuite de notre développement, nous souhaitons devenir l’un des principaux acteurs sur le marché des collectivités territoriales et de la fonction publique d’Etat. Nous avons d’ailleurs récemment intégré Territoria Mutuelle, mutuelle labellisée pour les fonctionnaires territoriaux, étendant ainsi notre champ d'action à la protection sociale de la fonction publique » souligne Philippe Barret, Directeur général du Groupe APICIL.