Participatif
ACCÈS PUBLIC
12 / 10 / 2023 | 507 vues
Philippe CURAUDEAU / Abonné
Articles : 6
Inscrit(e) le 07 / 05 / 2021

PSE massif chez Pharma Dom : 1038 salariés sacrifiés pour doubler le profit des actionnaires

Le groupe Air Liquide, acteur majeur de la Prestation de Santé Domicile, présent au niveau national sous les marques commerciales Orkyn - LVL- ADAIR/ADEP/ARAIR, opère un PSE touchant 1038 salariés sur un effectif de 2398 de l’entité Pharma Dom (soit 47% de son effectif).


La justification “officielle” de ce PSE massif est d’être en “adéquation avec les besoins et attentes des patients et des professionnels de santé”.


Ce n’est pas l’objectif réel !


La Direction Air Liquide utilise également le prétexte de la politique de santé du gouvernement dans ce projet (baisse de remboursement ou déremboursements de certaines prestations). 


En réalité, Air Liquide cherche à restaurer et accroître ses marges. En effet, si la rentabilité est en légère baisse depuis 2 ans, la situation financière de l’entreprise Pharma Dom est saine et n’est pas aussi catastrophique que le groupe Air Liquide veut le faire croire.  


Le groupe Air Liquide réalise en France plus de 650 millions d’euros de chiffre d’affaires dans la Prestation de Santé À Domicile avec un bénéfice après impôts de 63 ,5 millions d’euros.


Selon Air Liquide sans ce plan massif de licenciements, se serai la faillite à 3 ans.

Vaste supercherie ! Énorme manipulation !

La volonté réelle du groupe est de retrouver son niveau de profitabilité hors norme de 20 % par rapport au 10 % actuellement et de maximiser ainsi les bénéfices au seul profit des actionnaires.


Le marché de la prestations de santé à domicile a évolué au cours des dernières années et retrouver un tel niveau antérieur de profitabilité n'est plus conforme à la réalité actuelle du marché.


Au-delà des salariés et des familles touchés par ce PSE, c'est la vision purement marchande des activités de santé et la recherche de toujours plus de rentabilité qui sont en cause comme récemment dans les EHPAD et les crèches.
 

Tous les salariés de Parma Dom sont également très inquiets de l'évolution de la prise en charge des patients, qui leur sont confiés par les médecins ou les pharmaciens.
 

En conclusion, les salariés sont la valeur d’ajustement de la politique de rentabilité d’un groupe qui ne cherche que le profit et font les frais de la gourmandise du groupe Air Liquide.


L’ensemble des salariés de Pharma Dom comprennent la nécessité de faire évoluer l'organisation de l’entreprise dans certains domaines mais n’adhèrent pas à l’organisation projetée, à la rapidité de mise en place ni à l’ampleur de ce PSE.


L’intersyndicale manifestera son opposition à ce PSE, le jeudi 19 octobre 2023 à 11 heures devant le siège de Air Liquide au 75 quai d’Orsay Paris 7ème

 

Afficher les commentaires