Participatif
ACCÈS PUBLIC
21 / 02 / 2022 | 89 vues
Frédéric Gallois / Abonné
Articles : 9
Inscrit(e) le 16 / 10 / 2020

Solocal : pas d'élargissement des plages horaires en télétravail

Après un an de négociation sur le télétravail chez Solocal, un accord vient d’être trouvé entre la direction et les organisations syndicales. Notre syndicat se félicite d’avoir pu aboutir à un accord et ainsi permettre à un grand nombre de salariés d’accéder au télétravail. Ainsi, près de 1800 salariés pourront bénéficier de ce dispositif dans les prochaines semaines.


La négociation était au point mort depuis des mois en raison de points bloquants, à savoir :

  • l’élargissement des plages horaires fixes et mobiles, dérogeant ainsi à l’accord d'ARTT en vigueur dans l’entreprise ;
  • la non-indemnisation des salariés en cas de télétravail dit occasionnel ou exceptionnel (grève des transports, pandémie etc.).


L’arrivée du nouveau DRH du groupe a permis de débloquer la situation en instaurant la reprise du dialogue social.


Principales mesures de l’accord

 

  • Deux jours au maximum pour les temps pleins. Un jour maximum pour les temps partiels à 80 % et un jour supplémentaire pour les aidants familiaux et les femmes enceintes. Vendredi imposé et un autre jour choisi par la hiérarchie (sauf le mercredi).
  • Montant de l’indemnisation aura lieu sous forme d’un forfait mensuel : 7 €/mois pour un jour de télétravail par semaine, 14 € pour deux jours de télétravail par semaine ou 21 € pour trois jours de télétravail par semaine.
  • Montant de la subvention matérielle : prise en charge du coût d’achat de matériel subventionné à 50 % dans la limite d’un montant maximum de 100 € TTC.
  • Possibilité de télétravailler depuis un lieu unique : domicile ou lieu tiers. Les alternants auront la possibilité de télétravailler un jour par semaine, en accord avec la hiérarchie.
     

Points à améliorer sur lesquels FO reste mobilisé lors d’une prochaine réunion en septembre :

1. choix des jours (pas d’obligation ou d’interdiction de jours),

2. nombre de jours plus élevé pour certains services,

3. montant de la subvention matérielle et son renouvellement,

4. et élargissement du télétravail aux temps partiels de plus de 60 %.

Afficher les commentaires